Ariane 3

Ariane 3
Maquette d'Ariane 3, au milieu de celle d'Ariane 1 (à gauche) et de celle d'Ariane 4 (à droite)
Maquette d'Ariane 3, au milieu de celle d'Ariane 1 (à gauche) et de celle d'Ariane 4 (à droite)
Données générales
Pays d’origine Drapeau de la France France
Constructeur Aérospatiale
Premier vol 4 août 1984
Dernier vol 12 juillet 1989
Statut Retirée du service
Lancements (échecs) 11
Étage(s) 3 (+ 2 propulseurs d'appoint)
Base(s) de lancement Kourou
Famille de lanceurs Ariane
Motorisation
Propulseurs d'appoint PAP : 2 propulseurs d'appoint à poudre
1er étage Drakkar (L140) : 4 moteurs Viking 5C, ergols liquides N2O4/UDMH
2e étage L33 : 1 moteurs Viking 4B, ergols liquides N2O4/UDMH
3e étage H10 : 1 moteurs HM-7B, ergols cryogéniques LOX/LH2

Ariane 3 était un lanceur de la famille des lanceurs européens Ariane, ayant volée de 1984 à 1989 pour l'envoi de satellites de communications en orbite de transfert géostationnaire. Ce lanceur avait la particularité d'être la première fusée du programme Ariane a posséder des Propulseurs d'Appoint à Poudre (PAP), et avait pour but de valider les technologies nécessaires à la réalisation d'Ariane 4.

Structure[modifier | modifier le code]

Ariane 3 était identique à Ariane 2, une Ariane 1 avec un troisième étage allongé. Par rapport à Ariane 2, elle était équipée de 2 propulseurs supplémentaires à poudre, ce qui portait sa masse à 237 tonnes.

Sa capacité d'emport en orbite de transfert géostationnaire était de 2 700 kg, soit 525 kg de plus qu'Ariane 2 et 850 kg de plus qu'Ariane 1.

Historique[modifier | modifier le code]

Son premier vol eut lieu, avec succès, le , avec le satellite Telecom 1A[1]. Fait particulier, Ariane 3 a volé avant Ariane 2 (1er vol le ).

Ariane 3 effectuera en tout onze vols. Seul le cinquième, le , sera un échec[2].

Le nombre réduit de vols des Ariane 2 et 3 s'explique par l'arrivée d'Ariane 4, qui était plus puissante et plus modulaire (6 versions différentes).

Le dernier vol a eu lieu le 12 juillet 1989 avec le satellite Olympus-1[3]. Il y eut au total 10 vols utilisant le SYLDA (SYstème de Lancement Double Ariane) et un vol ne lançant qu'un satellite.

Liste des vols[modifier | modifier le code]

Sur ses 11 vols, Ariane 3 ne décollera qu'une seule fois de l'ELA-2, les 10 autres lancements ayant été effectués depuis l'ELA-1[4].

Succès Vol n° Date de vol (UTC) Base de lancement Opérateur Charge(s) utile(s) Orbite Notes
1 (V10) 04/08/1984 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace ECS 2 / Télécom 1A OTG (GTO) Premier vol d'Ariane 3
2 (V11) 10/11/1984 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace Spacenet 2 / MARECS 2 OTG (GTO)
3 (V12) 08/02/1985 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace Arabsat 1A / Brasilsat A1 OTG (GTO)
4 (V13) 08/05/1985 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace GStar 1 / Télécom 1B OTG (GTO)
5 (V15) 12/09/1985 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace Spacenet 3 / ECS 3 OTG (GTO) Échec : Explosion du moteur HM-7
6 (V17) 28/03/1986 ELA-2 - Kourou CSG Arianespace GStar 2 / Brasilsat A2 OTG (GTO)
7 (V19) 16/09/1987 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace Aussat A3 / ECS 4 OTG (GTO)
8 (V21) 11/03/1988 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace Spacenet 3R / Télécom 1C OTG (GTO)
9 (V24) 21/07/1988 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace Insat 1C / ECS 5 OTG (GTO)
10 (V25) 08/09/1988 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace GStar 3 / SBS 5 OTG (GTO)
11 (V32) 12/07/1989 ELA-1 - Kourou CSG Arianespace Olympus F1 OTG (GTO) Dernier vol d'Ariane 3, seul vol avec charge utile unique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ariane 1984 », sur Capcom Espace (consulté le 13 février 2015)
  2. « Ariane 1985 », sur Capcom Espace (consulté le 13 février 2015)
  3. « Ariane 1989 », sur Capcom Espace (consulté le 13 février 2015)
  4. (en) « https://space.skyrocket.de/doc_lau_det/ariane-3.htm »

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]