Bras télémanipulateur européen

Bras télémanipulateur européen
Description de l'image Nauka module - Port Side.png.
Données générales
Organisation ESA
Constructeur Airbus Defence and Space
Statut lancé
Lancement 21 juillet 2021 depuis le cosmodrome de Baïkonour
Lanceur Proton M P4
Identifiant COSPAR -
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 630 kg
Orbite
Orbite géostationnaire
European Robotic Arm RU new terminology.jpg
Image d'artiste représentant le bras fixé sur deux des composants russes de la Station spatiale internationale.

Le bras télémanipulateur européen, ou en anglais European Robotic Arm (ERA), est un bras robotique de manipulation installé sur la Station spatiale internationale (ISS)[1],[2],[3],[4].

Airbus Defence and Space (anciennement EADS Astrium Space Transportation) fournit les systèmes essentiels de ce bras comme les organes terminaux (end-effectors) et les ordinateurs embarqués[5].

Description[modifier | modifier le code]

D'une longueur de onze mètres pour une masse de 630 kg, il est capable de déplacer des charges pesant jusqu'à huit tonnes.

Les deux extrémités du bras robotisé peuvent se fixer sur la surface de la Station. Le bras effectue des déplacements en extérieur. Une extrémité se fixe sur un point d'ancrage, puis la deuxième, la première se dégage alors. Une telle mobilité induit un vaste champ d'action. Le dispositif d'ancrage de l'ERA se trouve sur une plate-forme mobile se déplaçant sur des rails longeant la structure de la plate-forme. Les astronautes pourront le contrôler depuis l'intérieur de l'ISS, mais aussi depuis l'extérieur.

Chaque extrémité du bras reçoit le même dispositif. Ce dernier permet d'attraper des objets munis du système d'accrochage adéquat. Il se trouve également muni de caméras vidéo, et d'un outil multitâche. Les astronautes pourront également s'en servir pour se déplacer.

L'ESA veut l'utiliser pour l'installation et la maintenance d'équipements. Son acheminement vers la Station est maintes fois repoussé. Il doit être livré durant l'été 2006 à la Russie et rejoindre l'ISS en novembre 2007, mais ce calendrier ne tient pas. Ensuite, il doit être installé vers la station en 2010 avec le module russe Rassvet à bord de la rotation de la navette spatiale STS-132, mais ceci est aussi annulé. Il est ensuite successivement prévu de le lancer en mai 2012 à bord du lanceur Proton en compagnie du module russe Nauka[6],[7], puis est encore maintes fois reporté. Planifié pour le 15 juillet 2021[8],[9], le lancement a lieu finalement le 21 juillet[10].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]