Sentinel-7

Données générales
Organisation Drapeau de l’Union européenne Agence spatiale européenne
Constructeur Drapeau de l'Allemagne OHB, Drapeau de la France Thales Alenia Space (instrument)
Programme Copernicus
Domaine Mesure du dioxyde de carbone
Nombre d'exemplaires 2
Constellation Oui
Statut En cours de spécification
Lancement vers 2025

Caractéristiques techniques
Contrôle d'attitude Stabilisé 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Orbite
Orbite héliosynchrone
Principaux instruments
X Spectromètre infrarouge
MAP Polarimètre
CLIM Caméra

Sentinel-7 ou CO2M (acronyme de Copernicus Anthropogenic Carbon Dioxide Monitoring) est un satellite d'observation de la Terre de l'Agence spatiale européenne développé dans le cadre du programme Copernicus de l'Union Européenne. L'instrument principal de CO2M est un spectromètre fonctionnant dans le proche infrarouge et l'infrarouge court pour mesurer la quantité de dioxyde de carbone produit par l'activité humaine. Ces données doivent permettre de disposer de chiffres plus précis sur les émissions de ce gaz produit par la combustion des sources d'énergie fossile à l'échelle nationale et régionale. Ces données en provenance d'une source d'information indépendante permettront de mesurer l'efficacité de la politique de décarbonisation de l'Europe. Deux exemplaires de ce satellite doivent être placés sur une orbite héliosynchrone vers 2025.

Historique[modifier | modifier le code]

La mission CO2M fait partie de la deuxième génération de satellites Sentinel du programme Copernicus de l'Union Européenne dont la phase de spécifications a commencé au début des années 2020 pour répondre à la fois à des besoins non satisfaits par les satellites déjà déployés ou en cours de déploiement et pour accroitre les capacités du segment spatial du programme. Le développement du satellite est co-financé par l'Union Européenne et l'Agence spatiale européenne maitre d’œuvre du segment spatial[1]. Le développement du satellite a été confié en juillet 2020, dans le cadre d'un contrat de 445 millions €, à la société allemande OHB. L'instrumentation est développée par l'établissement français de Thales Alenia Space pour un montant de 72 millions €. Le polarimètre MAP est fourni par l'établissement anglais de cette société tandis que la caméra CLIM est fournie par la société belge OIP. Le lancement définitif du projet doit être confirmé courant 2021[2],[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Instrumentation[modifier | modifier le code]

L'instrument principal du satellite CO2M est un spectromètre infrarouge qui devra mesurer la quantité de CO2 présent dans l'atmosphère au-dessus de la latitude 40° avec une fréquence hebdomadaire. Les performances attendues sont une précision de 0,7 ppm et une résolution spatiale de 4 km². Pour réduire les erreurs systématiques liées à la présence de nuage et au phénomène de dispersion produit par les aérosols, des mesures polarimétriques sous plusieurs angles sont effectuées à l'aide de quatre caméras (instrument MAP Multi-Angle polarimeter) et une caméra (instrument CLIM CLoud IMager) , dérivée d'un instrument installé à bord de Proba V, prendra des images des nuages[4],[5].

Déroulement de la mission[modifier | modifier le code]

Deux exemplaires du satellite CO2M doivent être placés sur une orbite héliosynchrone quasi polaire et circulaire vers 2025. Le satellite survolera l'équateur à l'heure solaire locale de 11,30. La fréquence de survol d'une région donnée doit être au minimum hebdomadaire[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Copernicus High Priority Candidates », Agence spatiale européenne (consulté le )
  2. (en) « Contract signed to build Europe’s carbon dioxide monitoring mission », Agence spatiale européenne,
  3. (en) « Thales Alenia Space to partner with OHB system to build Copernicus CO2M satellites », Thales Alenia Space,
  4. a et b (en) Division des missions scientifiques d'observation de la Terre, Copernicus CO2 Monitoring Mission Requirements Document, Agence spatiale européenne, (lire en ligne)
  5. a et b (en) Gunter Krebs, « CO2M (Sentinel 7)) », sur Gunter's Space Page (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Division des missions scientifiques d'observation de la Terre, Copernicus CO2 Monitoring Mission Requirements Document, Agence spatiale européenne, (lire en ligne)
    cahier des charges du satellite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]