Tracking and Data Relay Satellite

Wikipedia open wikipedia design.

Seconde Génération de TDRS.

Un Tracking and Data Relay Satellite (TDRS) (en français, un satellite de suivi et de relais de données) est un satellite de télécommunications du Tracking and Data Relay Satellite System (TDRSS) utilisé par la NASA et d'autres agences gouvernementales aux États-Unis pour communiquer avec des satellites ou la Station spatiale internationale. Le système a été développé pour remplacer un réseau existant de stations au sol qui permettait la communication avec les vols habités de la NASA. Le but premier était d'améliorer le temps où la navette était en communication avec le sol et d'augmenter la quantité de données qui pouvaient être transférées.

Les sept premiers satellites furent construits par TRW entre 1983 et 1995. Le satellite TDRS-B fut détruit lors du lancement en 1986 (Accident de la navette spatiale Challenger). Par la suite, trois autres satellites ont été mis en service entre 2000 et 2002 par la filiale satellite de Boeing. En 2015, sur les dix satellites des deux premières générations, six sont toujours en service (cinq actifs et un en réserve). Tous sont gérés par le Centre spatial Goddard de la NASA[1].

Le contrat pour les versions L et K des satellites TDRS a été attribué à Boeing le 20 décembre 2007[2]. Le 30 novembre 2011, la NASA a annoncé la décision de commander un satellite TDRS de troisième génération supplémentaire, le TDRS-M[3]. Les satellites TDRS-L,K et M ont été lancés entre 2013 et 2017.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :



This page is based on a Wikipedia article written by contributors (read/edit).
Text is available under the CC BY-SA 4.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.

Destek