Global-scale Observations of the Limb and Disk

GOLD est embarqué sur le satellite de télécommunications SES-14 représenté ici (vue d'artiste).

Global-scale Observations of the Limb and Disk, également connue sous son acronyme GOLD, est une instrument spatial de l'agence spatiale américaine, la NASA, qui fournit des spectres dans l'ultraviolet lointain de la région située à la frontière entre l'atmosphère terrestre. L'instrument est installé sur le satellite de télécommunications commerciale SES-14 qui été placé sur une orbite géostationnaire le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

GOLD fait partie des 11 missions pré-sélectionnées (parmi 42) en septembre 2011 dans le cadre du programme scientifique Explorer de la NASA. Le 12 avril 2013 la NASA la sélectionne comme finaliste avec la mission ICON. C'est une mission de type Mission of Opportunity (MO) bénéficiant à ce titre d'un budget de 55 millions de dollars américains[2]. L'instrument est développé par une équipe scientifique de l'université de Floride centrale. Elle consiste en un instrument unique. Celui-ci est installé à bord du satellite de télécommunications commercial SES-14 de l'opérateur de satellites luxembourgeois SES positionné en orbite géostationnaire. La mission primaire de GOLD est de deux ans.

Objectif[modifier | modifier le code]

L'objectif de la mission de GOLD est de déterminer comment les orages magnétiques modifient la température et la composition de la thermosphère terrestre[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

L'instrument est un spectromètre imageur qui effectue ses observations dans l'ultraviolet lointain. Il comporte deux chaines optiques identiques qui disposent chacune d'un spectrographe couvrant la plage de fréquences comprise entre 132 et 135 nanomètres. Les images brutes sont transférés directement par les répéteurs du satellite aux stations terrestres de l'opérateur de satellite SES puis routées à l'Université de Floride du centre. La résolution spectrale est comprise entre 0,2 et 2,2 nanomètres. Le champ de vue est de 10° x (0,05, 0,15 ou 0,95°). Le capteur dispose de 1600 x 1800 pixels. L'instrument produit 6 mégaoctets de données par seconde. L'instrument a une masse de 37 kilogrammes et consomme en moyenne 72 Watts. La partie optique, qui est développée par le Laboratoire de physique atmosphérique et spatiale (LASP) de l'université du Colorado, hérite de développements similaires effectués pour les missions Cassini, AIM, SDO et MAVEN[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lancement VA241 : Ariane 5 a mis en orbite SES-14 et AL YAH 3 » [PDF], arianespace.com, (consulté le 28 janvier 2018)
  2. (en) « NASA Selects Explorer Projects to Probe Earth’s Upper Atmosphere », NASA,
  3. (en) « Global-scale Observations of the Limb and Disk », NASA (consulté le 21 mars 2016)
  4. (en) « Science Mission  /  GOLD Instrument », NASA (consulté le 15 juin 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]