Chromate de sodium

Chromate de sodium
Image illustrative de l’article Chromate de sodium

Structure et apparence du chromate de sodium.
Identification
Synonymes

chromium, diolatodioxo-, disodium salt disodium dioxido(dioxo)chromium

No CAS 7775-11-3
No ECHA 100.028.990
No CE 231-889-5
SMILES
InChI
Apparence cristaux hygroscopiques, jaunes[1].
Propriétés chimiques
Formule CrNa2O4Na2CrO4
Masse molaire[2] 161,973 2 ± 0,001 8 g/mol
Cr 32,1 %, Na 28,39 %, O 39,51 %,
Propriétés physiques
fusion 762 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 530 g·L-1[1]
Masse volumique 2,7 g·cm-3[1]
Précautions
SGH[4]
SGH05 : CorrosifSGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H301, H312, H314, H317, H330, H334, H340, H350, H360FD, H372 et H410
SIMDUT[5]
D1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats graves
D1A, D2A, D2B,
Transport
   3288   

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le chromate de sodium est un composé jaune utilisé comme inhibiteur de corrosion dans l'industrie du pétrole.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d CHROMATE DE SODIUM, Fiches internationales de sécurité chimique
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « chromate de sodium », sur ESIS, consulté le 14 février 2009
  4. Numéro index 024-018-00-3 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  5. « Chromate de sodium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 24 avril 2009