Adaptateur d'amarrage international

La position des adaptateurs IDA à bord de la Station spatiale internationale.

L'adaptateur d'amarrage international (en anglais : International Docking Adapter) également désigné par son acronyme anglais IDA est un adaptateur développé par la NASA pour permettre aux vaisseaux américains qui doivent assurer à compter la fin de la décennie 2010 la relève des équipages de s'amarrer à la Station spatiale internationale. Les vaisseaux concernés sont ceux du programme CCDev (Dragon V2 et CST-100) ainsi que le vaisseau Orion. Ce module fixé au bout des modules d'accouplement pressurisé (PMA) transforme le système d'amarrage utilisé par la navette spatiale américaine (système APAS-95) de manière à l'adapter au nouveau standard retenu pour les vaisseaux : NASA Docking System (NDS) / International Docking System Standard.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

L'IDA est un équipement qui vient s'accoupler à la pièce d'amarrage APAS-95 et fournis un système d'amarrage hybride aux nouvelles normes définies par les principales puissances spatiales. C'est une pièce de forme cylindrique haute de 1,6 mètre et d'un diamètre interne de 1,6 mètre. Avec les différents équipement associés (rétro réflecteurs laser, cibles utilisées pour l'amarrage, son diamètre extérieur hors tout est de 2,4 mètres. L'IDA est construit par un groupe d'industriels placés sous la responsabilité de la société Boeing. La structure primaire est fournie par la société russe RSC Energia[1].

Installation[modifier | modifier le code]

Deux exemplaires de cet adaptateur sont fixés à l'extrémité des modules PMA du module Harmony. Le premier exemplaire qui devait être emmené en orbite en juin 2015 dans le cadre de la mission SpX CRS-7 a été perdu à la suite de la défaillance du lanceur Falcon 9 détruit dans la première phase du lancement[2].

Lorsque de chaque livraison d'un IDA, Dextre le retire du tronc non pressurisé du cargo Dragon et le déplace à environ 30 cm de l'avant du PMA. Dextre met ensuite soigneusement en place l'IDA jusqu'à ce qu'il soit fixé sur le PMA et le maintient[3]. Des astronautes viennent ensuite, lors d'une sortie extravéhiculaire, réaliser les branchements électriques et le relient en permanence au PMA[3].

IDA-1 devait être rattaché au PMA-2 de Node-2 (à l'avant)[4] et IDA-2 devait être attaché au PMA-3 (zénith) de Node-2[4],[5] mais à la suite de la perte d'IDA-1, IDA-2 a été attaché à la place au PMA-2[6],[7] et IDA-3, un remplaçant pour IDA-1, est installé sur le PMA-3[6].

IDA-1[modifier | modifier le code]

En février 2015, IDA-1 avait été transporté au Kennedy Space Center alors que IDA-2 était toujours dans les installations de Boeing à Houston[3]. Les systèmes d'IDA-1 ont été soumis à environ un mois de tests au Space Station Processing Facility (en) avant d'être chargés pour le lancement[8].

IDA-1 a été perdu lors de l'échec du lancement de SpaceX CRS-7 le 28 juin 2015[4],[5],[9].

IDA-2[modifier | modifier le code]

IDA-2 a été lancé sur SpaceX CRS-9 le 18 juillet 2016[10]. Il a été attaché et connecté au PMA-2 lors d'une sortie dans l'espace le 19 août 2016[7]. Le premier amarrage a été réalisé avec l'arrivée de SpaceX Demo-1 le 3 mars 2019[11].

IDA-3[modifier | modifier le code]

IDA-3 a été lancé sur SpaceX CRS-18 en juillet 2019[12]. IDA-3 est principalement construit à partir de pièces de rechange pour accélérer la construction[13]. Il a été attaché et connecté au PMA-3 lors d'une sortie dans l'espace le 21 août 2019[14]. Le premier amarrage a été réalisé avec l'arrivée du SpaceX CRS-21 le 7 décembre 2020[15].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steven Siceloff,, « Docking Adapter Sets Stage for Commercial Crew Craft », NASA,
  2. (en) Jeff Foust, « Docking Adapter, Satellites, Student Experiments Lost In Dragon Failure », sur spacenews.com,
  3. a b et c « Space Station Live: The ABCs of IDA (video) », NASA, (consulté le )
  4. a b et c Dan Hartman, « International Space Station Program Status », NASA, (consulté le )
  5. a et b Daniel Hartman, « Status of the ISS USOS », NASA Advisory Council HEOMD Committee, (consulté le )
  6. a et b Sam Scimemi, « HSF Transition from ISS to cis-lunar space and ISS Status », NASA, (consulté le )
  7. a et b William Harwood, « Spacewalkers attach docking adapter to space station for commercial vehicles », Spaceflight,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Steven Siceloff, « Docking Adapter Sets Stage for Commercial Crew Craft », Kennedy Space Center, Florida, USA, NASA, (consulté le )
  9. Jeff Foust, « Docking Adapter, Satellites, Student Experiments Lost In Dragon Failure », SpaceNews, (consulté le )
  10. Jason Rhian, « SpaceX Conducts Second Ground Landing After Launch Of CRS-9 Dragon To ISS », Spaceflight Insider,‎ (lire en ligne)
  11. (en-US) Jeff Foust, « Crew Dragon docks with ISS », sur SpaceNews, (consulté le )
  12. Steven Pietrobon, « United States Commercial ELV Launch Manifest », (consulté le )
  13. Stephen Clark, « Boeing borrows from inventory to speed docking adapter delivery », Spaceflight Now,‎ (lire en ligne)
  14. « Spacewalkers Complete Installation of Second Commercial Docking Port – Space Station », sur blogs.nasa.gov
  15. (en-US) Seth Kurkowski, « Two SpaceX spacecrafts docked to International Space Station as Dragon 2 joins Crew Dragon », sur SpaceExplored.com, (consulté le )