Bureau d'études Ioujnoïe

Ateliers du Sud A.M. Makarov
upright=Article à illustrer Organisation
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
1944
Cadre
Type
Forme juridique
Domaines d'activité
Siège
Pays
Coordonnées
Organisation
Effectif
13000
Fondateur
Produit
Site web
Localisation sur la carte d’Ukraine
voir sur la carte d’Ukraine
Red pog.svg

Le Bureau d'études Ioujnoïe (en ukrainien : Державне конструкторське бюро «Південне» ім. М. К. Янгеля ; en russe : Констру́кторское бюро́ «Ю́жное», initialement nommé OKB-586), situé à Dnipropetrovsk, en Ukraine, est un établissement consacré à la conception de satellites, de lanceurs et de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) soviétiques. Le bureau d'études est créée en 1954 par décentralisation d'une partie de l'activité de développement des missiles jusque-là concentrée à Moscou pour réduire la vulnérabilité de cette industrie à une frappe nucléaire. Le nouveau bureau d'études est placé à l'époque sous la direction de Mikhail Yanguel, un collaborateur de Sergueï Korolev, qui va y concevoir les missiles balistiques les plus puissants de l'Union Soviétique.

La société travaille depuis sa création en étroite collaboration avec le constructeur Ioujmach également situé à Dnipropetrovsk. Ioujmach est le principal constructeur des modèles développés par le Bureau d'études Ioujnoïe.

Historique[modifier | modifier le code]

PA Ioujmach, acronyme d’Ateliers du Sud A.M. Makarov, est un motoriste ukrainien, actif dans les secteurs de l'aéronautique et l'aérospatiale (fusées, satellites), le machinisme agricole, les véhicules de transport en commun (bus, trolleybus, tramways) et les turbines ; il est issu de la privatisation d'un centre de recherche soviétique, et est basé à Dnipropetrovsk.

Le temps des missiles[modifier | modifier le code]

Un train mobile de lanceur Topol-M au cours des répétitions du défilé du Jour de la Victoire 2010.

Ioujmach formait à l'origine en Union soviétique l'« usine 586 ». En 1954, Mikhaïl Yanguel créa le bureau d'études indépendant OKB-586 à partir du département Recherche et développement de l'usine 586. Il était précédemment directeur du centre de recherches OKB-1 (aujourd'hui RKK Energiya) et se posait en partisan du propergol liquide (contrairement à Sergueï Korolev de l’OKB-1, qui privilégiait les missiles à carburant cryogénique). Mikhaïl Yanguel avait reçu l'autorisation du Politburo de créer son propre bureau d'étude pour poursuivre la recherche sur les missiles balistiques à propergols liquide : c'est ainsi qu’en 1966 l'OKB-586 devint le « Bureau d'Études Sud » ou Ioujnoïe, tandis que l'usine no 586 était rebaptisée « Ateliers Mécaniques Sud », voués à la conception et à la fabrication de missiles balistiques. Par la suite, l'usine sera rebaptisée Union d'Assemblage Sud, ou Ioujmach.

Produits[modifier | modifier le code]

Satellite Sitch-1M (Okean) sur une pièce commémorative ukrainienne émise en 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]