Wikipédia:Lumière sur

Wikipedia open wikipedia design.

Principe

Cette page est consacrée à l’organisation et à la maintenance du cadre Wikipédia:Lumière sur de la page d’accueil de Wikipédia. Celui-ci est rempli par l’appel de la page correspondante, dont le contenu est renouvelé quotidiennement de façon automatique.

Deux principes sont à retenir :

  • Les articles présentés dans les différents cadres sont ceux qui ont d’ores et déjà été promus aux labels « Articles de qualité » et « Bon article ».
  • Il convient d’éviter de mettre plus de 400 mots (200 mots chacun pour les Lumière sur paraissant en duo, typiquement pour les articles promus BA) dans les cadres afin de maintenir l’équilibre des colonnes sur la page d’accueil, où ces cadres sont transclus. Si nécessaire, ajoutez à la fin le code {{Clr}} afin d’éviter que l’éventuelle image ne déborde du cadre.

Aujourd’hui jeudi 21 février 2019

La Durolle près de l'usine du May à Thiers.

La Durolle (en celte Dorole) est une rivière française, longue de 32 kilomètres, située dans les départements de la Loire et du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Affluent en rive droite de la Dore qu'elle rejoint en aval de Thiers, elle est un sous-affluent de la Loire par l'Allier.

La rivière prend sa source dans les monts du Forez où la quantité de précipitations est élevée tout le long de l'année. Après avoir longé le bourg de Noirétable, la Durolle s'enfonce dans de profondes gorges — jusqu'à sa sortie de la vallée des Usines — réputées pour détenir un important patrimoine naturel et industriel. Connue depuis le Moyen Âge pour permettre d'abord aux papeteries de fabriquer du papier, elle détient sa renommée pour sa force motrice qui permettait aux coutelleries d'aiguiser des couteaux. Aujourd'hui, la rivière laisse un passé industriel important qui est utilisé comme atout touristique.

Programme du mois

Vendredi 1er février 2019

La patinoire pendant les Jeux olympiques de 2006.

Les épreuves de patinage de vitesse sur piste courte aux Jeux olympiques de 2006 ont lieu du 12 au 25 février 2006 à Turin, en Italie.

Il s'agit de la cinquième édition de la discipline aux Jeux olympiques. Elle accueille 106 participants sur huit épreuves.

Six médailles d'or sont remportées par la Corée du Sud : Jin Sun-yu et Ahn Hyun-soo en rapportent trois chacun. Les deux autres titres, sur 500 mètres, reviennent à l'Américain Apolo Ohno et à la Chinoise Wang Meng. Avec ses trois nouvelles médailles, dont une d'or, et son palmarès de 2002, Ohno égalise le record de médailles pour un homme américain aux Jeux d'hiver, tandis qu'Ahn Hyun-soo et Jin Sun-yu deviennent les deux premiers patineurs de vitesse sur piste courte à obtenir l'or trois fois en une seule olympiade.

L'équipe de relais féminine italienne se démarque elle aussi avec une médaille de bronze, la 100e de l'Italie aux Jeux olympiques d'hiver : Arianna Fontana, quinze ans, est la plus jeune médaillée aux Jeux olympiques d'hiver de l'histoire du pays.

Enfin, quatre records olympiques tombent : trois d'affilée au 1 000 mètres masculin jusqu'au record d'Ahn en finale, ainsi qu'un autre pour la Corée du Sud en finale du relais masculin.

Samedi 2 février 2019

Silésien bai au travail à la longe.

Le Silésien (polonais : Śląski ; silésien : Ślůnski) est une race de chevaux carrossiers, originaire de Silésie, en Pologne. Sélectionné depuis la fin du XIXe siècle en Basse-Silésie à partir de l'Oldenbourg et du Frison oriental, il est à cette époque le plus grand et le plus lourd des warmbloods européens. Il sert longtemps de carrossier et de cheval de travaux agricoles, la Pologne comptant environ 300 000 chevaux silésiens dans les années 1930. La Seconde Guerre mondiale dévaste cet élevage, qui reprend sur de nouvelles bases. Une vague d'engouement pour les croisements sportifs avec le Pur-sang, puis l'influence de warmblood lourds est-allemands, entraînent un certain engouement pour le Silésien. Son élevage régresse fortement jusqu'au début du XXIe siècle.

Le Silésien existe désormais en deux types, un grand cheval de sport léger et moderne, et le type traditionnel carrossier, plus petit et plus lourd. Il fait un excellent cheval d'attelage, jusqu'au plus haut niveau de compétition, participant largement à la renommée mondiale des meneurs polonais. Resté très local, le Silésien est, avec un cheptel de 2 600 têtes en 2016, une race rare en danger d'extinction. Il est essentiellement élevé au haras national de Książ, qui gère sa sauvegarde en coordination avec les éleveurs privés.

Dimanche 3 février 2019

Atlantisia rogersi.

Le Râle atlantis (Atlantisia rogersi) est une espèce d'oiseaux de la famille des Rallidae, la seule du genre Atlantisia. Pesant de 34 à 49 g et d'une longueur de 13 à 15,5 cm, il est endémique de l'île Inaccessible dans l'archipel Tristan da Cunha, en Atlantique Sud.

Le médecin britannique Percy Lowe l'a scientifiquement décrit en 1923, mais l'oiseau était déjà connu des scientifiques depuis une cinquantaine d'années. Les affinités du Râle atlantis avec d'autres espèces sont longtemps restées un mystère. En 2018, son plus proche parent a été identifié comme étant la Marouette maillée (Porzana spiloptera) d'Amérique du Sud, les deux espèces étant très proches du genre Laterallus.

De petite taille, le Râle atlantis a le plumage brun, le bec et les pattes noirs, et les adultes ont les yeux rouges. Il occupe la plupart des habitats sur l’île Inaccessible, des plages au plateau central, et se nourrit d’une variété de petits invertébrés ainsi que de quelques matières végétales.

Les couples sont territoriaux et monogames, les deux parents étant responsables de l’incubation des œufs et de l’élevage des poussins. Son adaptation pour vivre sur une île minuscule à des densités de population élevées inclut notamment des taux de métabolisme de base faibles, les dimensions réduites de l'animal et de ses œufs, ainsi que la perte du vol (ce qui réduit les dépenses énergétiques).

L'île Inaccessible est restée exempte de prédateurs introduits, permettant à cette espèce de s'épanouir tandis que de nombreux autres oiseaux incapables de voler, particulièrement chez les râles, se sont éteints sur beaucoup d'autres îles océaniques. L'espèce est néanmoins considérée comme vulnérable par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), en raison de sa population restreinte, laquelle pourrait être menacée par l'introduction accidentelle de mammifères prédateurs tels que les rats ou les chats.

Lundi 4 février 2019

La chasse au lièvre, page 89 v du Livre de la chasse.

Gaston III de Foix-Béarn dit Fébus, est un prince pyrénéen, écrivain et poète en langue d'oc et française, né le à Orthez et mort le à L'Hôpital-d'Orion.

Comte de Foix, seigneur de Béarn, Gaston III est vicomte ou seigneur d'une dizaine de territoires situés entre Gascogne et pays languedocien. Il profite de la guerre de Cent Ans pour asseoir sa domination sur le piémont nord pyrénéen, jouant sur les conflits entre monarchies françaises et anglaises. Il est l'auteur du Livre de chasse, célèbre manuscrit illustré sur la vénerie. Unique enfant légitime de Gaston II de Foix-Béarn et d'Aliénor de Comminges, Gaston III hérite d'un territoire morcelé, dépendant pour partie des rois de France, et pour l'autre des rois d'Angleterre. Jouant du conflit franco-anglais, il revendique la souveraineté du Béarn le , pays dans lequel il tient sa cour à Orthez. Gaston III se révèle être un fin tacticien, alliant diplomatie, stratégie et art militaire. Il remporte des victoires décisives face à l'ennemi héréditaire, la maison d'Armagnac, s'assurant la jonction entre Béarn et pays de Foix. Gaston III est également un communicant habile, il se choisit le surnom Febus à partir de 1358, après une croisade en Prusse, un surnom qui fait référence au mythe solaire associé au dieu antique Phoibos. En 1380, son unique fils héritier Gaston participe à un complot pour l'empoisonner ; démasqué, il est assassiné, probablement de la main de son père.

Fébus est décrit comme l'un des plus grands chasseurs de son temps, une passion prise avec le plus grand des sérieux, car préparant à la guerre. Il renforce et fait construire plusieurs forteresses pour mener à bien son désir d'indépendance. Doté d'un immense trésor, Fébus fait notamment construire le château de Montaner qu'il veut voir devenir un palais forteresse, symbole de la réunion entre Béarn et Foix. Le prince des Pyrénées fait preuve d'un despotisme éclairé dans sa pratique du pouvoir, jouant le rôle du seigneur protecteur pour son peuple. Fébus occupe une place particulière dans l'histoire pyrénéenne, bénéficiant de son œuvre politique et militaire, mais aussi de l'impact des récits faits par plusieurs chroniqueurs contemporains, dont celui de Jean Froissart dans ses Chroniques. L'historien Pierre Tucoo-Chala joue également un rôle majeur dans la perception contemporaine de Fébus, grâce à plusieurs ouvrages consacrés à la vie du Prince Soleil.

Mardi 5 février 2019

Marbre de 1890.

Persée et la Gorgone est un groupe sculptural réalisé en cinq exemplaires par Laurent Marqueste entre 1875 et 1903. Cette œuvre, de style néo-baroque inspiré du maniérisme et du nu antique, met en scène Persée s'apprêtant à trancher la tête de Méduse.

Marqueste construit son œuvre autour d'une figura serpentinata, typique du maniérisme. Il prend pour modèle Persée tenant la tête de Méduse de Benvenuto Cellini datant de 1553, et s'inspire aussi de La Marseillaise de François Rude pour la tête de Méduse.

Créé en plâtre en 1875, le groupe est exposé au Salon de peinture et de sculpture de 1876 où Marqueste obtient la médaille de première classe. Une copie en bronze est fondue en 1877, mais le plâtre en ressort très abîmé, et cette statue est refondue par les troupes allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Marqueste réalise un second plâtre en 1887, conservé au musée des Augustins de Toulouse, puis deux marbres : un en 1890 (chapelle du musée des Beaux-Arts de Lyon) et un en 1903 (Glyptothèque Ny Carlsberg de Copenhague).

Mercredi 6 février 2019

Donkey Kong Country 2: Diddy's Kong Quest (ou simplement Donkey Kong Country 2, Diddy's Kong Quest, et DKC2) est un jeu de plates-formes développé par Rare et édité par Nintendo en en Amérique du Nord et au Japon, puis en en Europe. C'est le second jeu de la série Donkey Kong Country et la suite directe du jeu éponyme. L'intrigue est centrée sur Diddy Kong et sa fiancée Dixie Kong qui tentent de secourir Donkey Kong alors qu'il a été capturé par Kaptain K. Rool. L'action se déroule sur l'île aux crocodiles, composée de huit mondes variés totalisant 52 niveaux. Diddy's Kong Quest utilise la même technique que son prédécesseur, une technologie créée par Silicon Graphics, basée sur une imagerie en trois dimensions pré-rendue. Le jeu profite de nombreuses améliorations, notamment visuelle, mais surtout au niveau du gameplay, plus complexe, plus axé sur l'exploration et qui comporte de nombreux secrets et salles bonus cachées, ainsi que divers objets à collecter. La difficulté et la durée de vie du jeu s'en trouvent sensiblement augmentées.

Diddy's Kong Quest reçoit un accueil unanime de la part de la presse spécialisée lors de sa sortie grâce à des éloges concernant ses graphismes, son gameplay et sa musique. Il est considéré comme l'un des meilleurs jeux de plates-formes en deux dimensions jamais créés. Il se hisse à la deuxième place des ventes de jeux en 1995, à la sixième place des ventes de jeux Super Nintendo. Le jeu est adapté en 2004 sur Game Boy Advance sous le titre Donkey Kong Country 2. Il est également réédité sur la console virtuelle de la Wii en 2007 et sur celle de la Wii U en 2014, avant d'apparaître sur celle de la New Nintendo 3DS en 2016. Une suite est également publiée sur Super Nintendo en 1996, intitulée Donkey Kong Country 3: Dixie Kong's Double Trouble!

Jeudi 7 février 2019

Représentation du blason de la ville de Thiers.

Le blason de Thiers est le blason historique de la ville de Thiers. Symbole de la puissance du commerce thiernois au XVe siècle, il est composé, voguant sur une mer, d'un navire trois-mâts qui rappelle les barques utilisées pour transporter des rondins de bois provenant de la région thiernoise sur la Durolle et sur la Dore.

Vendredi 8 février 2019

Portrait de Vassili Mate (1902) par Boris Koustodiev, huile sur toile, 125 × 151 cm, musée Russe de Saint-Pétersbourg.

Vassili Vassilievitch Mate (ou Mathé selon les transcriptions ; en russe : Васи́лий Васи́льевич Матэ́) est un graveur, peintre et dessinateur russe né le 23 février 1856 ( dans le calendrier grégorien) à Virbalis et mort le à Petrograd.

Formé auprès notamment de Lavrenti Seriakov et à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, puis en France auprès de François Pannemaker, il a été un maître de la gravure sur bois, mais s'est également tourné, à partir de 1896, vers l'eau-forte.

Pédagogue, il a enseigné à l'Académie d'art et d'industrie Stieglitz, à l'école de dessin de la Société impériale d'encouragement des beaux-arts et à l'Académie impériale. Il a eu au rang de ses élèves Valentin Serov et Anna Ostroumova-Lebedeva.

Il a collaboré avec de grands peintres russes et traduit en gravures leurs œuvres, contribuant ainsi à populariser l'art russe. Il est considéré comme étant l'un des principaux graveurs russes de la fin du XIXe siècle.

Samedi 9 février 2019

Timbre de 1947 commémorant la création de la citoyenneté canadienne.

La nationalité canadienne, également désignée comme citoyenneté canadienne dans le droit canadien, est un statut juridique conférant à une personne physique des droits et des responsabilités particuliers au Canada. Sa création en 1947, avec l’entrée en vigueur de la première Loi sur la citoyenneté canadienne, est un jalon important du processus d’indépendance du Canada par rapport au Royaume-Uni. La nationalité canadienne est désormais régie par la Loi sur la citoyenneté de 1977, qui a subi plusieurs amendements importants depuis son entrée en vigueur. Les tribunaux fédéraux ont également contribué, par leur jurisprudence, à préciser la définition légale de la citoyenneté canadienne.

La citoyenneté canadienne s’obtient en général en naissant sur le territoire canadien (droit du sol) ou en naissant à l’étranger d’au moins un parent de nationalité canadienne (droit du sang), avec certaines exceptions. Elle peut également être octroyée à un enfant étranger adopté par des Canadiens, ou encore attribuée par naturalisation à un résident permanent qui a séjourné au Canada pendant une durée suffisante et qui respecte un certain nombre de critères.

Le ministère du gouvernement fédéral responsable des procédures liées à la citoyenneté, telles que la vérification, l’octroi, la répudiation ou la révocation de la citoyenneté, ainsi que la réintégration dans celle-ci est dénommé Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Dimanche 10 février 2019

Au 12 mars 1938, le territoire de l'Autriche (en rouge) et le Reich allemand (en rose).

L’Anschluss ou Anschluß (en traduction littérale : « raccordement », « rattachement ») est un terme allemand qui désigne l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne nazie.

Les événements de 1938 marquent le point culminant des pressions de l'Allemagne et des nazis autrichiens pour unifier les populations allemandes et autrichiennes au sein d’une même nation. Dans les années précédant l’Anschluss, l’Allemagne nazie a soutenu le parti nazi autrichien dans sa tentative de conquérir le pouvoir et de doter l’Autriche d’un gouvernement nazi. Totalement attaché à l’indépendance de son pays, mais soumis à des pressions grandissantes, le chancelier autrichien, Kurt Schuschnigg, tente d’organiser un référendum pour demander à la population autrichienne si elle souhaite rester indépendante ou être incorporée à l’Allemagne.

Alors que le chancelier espère un résultat favorable au maintien de l’indépendance de l’Autriche, le parti nazi autrichien organise un coup d'État, planifié de longue date, le , peu avant le référendum, qui est annulé. Les troupes de la Wehrmacht entrent en Autriche le pour mettre en œuvre l’annexion, sans rencontrer la moindre opposition. Au cours du mois suivant, les nazis organisent un plébiscite, demandant au peuple de ratifier le rattachement de l’Autriche au Reich, qui, de facto, a déjà eu lieu : 99 % des votes ont été favorables à l'annexion.

Bien que les Alliés de la Première Guerre mondiale soient, en théorie, responsables du respect des termes du traité de Versailles et du traité de Saint-Germain-en-Laye, qui prohibent une union entre l’Allemagne et l’Autriche, l'Anschluss ne suscite que peu de réactions. Les deux principales puissances, la France et le Royaume-Uni, n'émettent que des protestations diplomatiques qui n'ont aucun effet.

L’Anschluss est une des étapes majeures dans la création, voulue depuis longtemps par Adolf Hitler, d’un Reich regroupant les pays et territoires germanophones. Après l’annexion de l’Autriche, le Troisième Reich s’empare en du territoire des Sudètes, en Tchécoslovaquie (suite aux accords de Munich), le reste du pays étant divisé en mars 1939 entre 2 protectorats allemands : le protectorat de Bohême-Moravie et la République slovaque. En 1939, l’Allemagne annexe également le territoire de Memel, en Lituanie, ce qui constitue le dernier agrandissement territorial du Troisième Reich sans affrontement, avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

L'Anschluss entraîne une profonde « nazification » de la société autrichienne et l’Autriche cesse d’exister en tant qu’État indépendant jusqu’en 1945. Considérée comme « la première victime du nazisme » par les Alliés, l'Autriche est dotée d'un gouvernement provisoire le , lors de sa libération par l'Armée rouge, et est divisée en quatre zones d'occupation chacune administrée par une des forces alliées également présentes en Allemagne. Elle retrouve sa pleine souveraineté en 1955.

Lundi 11 février 2019

Pièce à l'effigie d'Andronic Ier Comnène.

Andronic Ier Comnène (en grec byzantin : Ανδρόνικος Αʹ Κομνηνός), né vers 1118 et tué le , est empereur byzantin de à sa mort. Fils du sébastocrate Isaac Comnène et petit-fils d’Alexis Ier, il arrive tardivement sur le trône, alors qu'il est âgé de plus de soixante ans. Auparavant, sa vie est parsemée d'événements chaotiques. Il s'oppose à plusieurs reprises à son cousin, l'empereur Manuel Ier, qui est contraint de l'emprisonner quand Andronic ne s'enfuit pas parmi les différents États voisins de l'Empire byzantin.

À la mort de Manuel, Andronic ne tarde pas à profiter du vide du pouvoir engendré par la minorité d'Alexis II et l'incapacité de ses régents à faire valoir leur autorité. Il se porte à la tête d'une rébellion unissant la population de la capitale et les membres de l'aristocratie mis de côté sous les précédents empereurs Comnène. Son arrivée sur le trône, marquée par le massacre des Latins de Constantinople, inaugure un règne troublé et violent. Il a l'ambition de réformer en profondeur l'administration de l'Empire, ce qui donne de lui l'image d'un empereur hostile à l'élite dominante, un constat aujourd'hui en partie nuancé. Surtout, il réprime avec violence les oppositions qui se dressent contre lui, emprisonnant, tuant ou mutilant ses rivaux potentiels. Il s'aliène rapidement une bonne partie de l'aristocratie dominante, fait face à de multiples révoltes tandis que les frontières de l'Empire sont assaillies, notamment par les Normands. Finalement, deux ans après sa prise du pouvoir, il est renversé par une révolte spontanée conduite par Isaac II Ange et exécuté au terme d'une atroce agonie.

En dépit de la brièveté de son règne, la personnalité d'Andronic tout autant que ses réformes ambitieuses ont suscité un fort intérêt de la part des historiens qui portent un regard ambivalent sur lui. Il est loué pour son désir de réforme, mais sévèrement jugé pour son despotisme qui contribue à plonger l'Empire dans une période troublée, aboutissant au sac de Constantinople en 1204.

Mardi 12 février 2019

Image satellite de Level Mountain (au centre) et des pics Heart (coin supérieur gauche).

Level Mountain est un massif volcanique situé en Colombie-Britannique, dans l'Ouest du Canada, dans une région isolée du plateau Stikine, dans les montagnes Intérieures. Son nom lui vient de ses pentes généralement douces, qui s'étendent sur environ 70 kilomètres de long pour 45 kilomètres de large, à l'exception de son centre formé par des reliefs plus prononcés qui culminent à 2 166 mètres d'altitude au pic Meszah, seul sommet nommé du massif. Level Mountain fait partie de la province volcanique de la cordillère septentrionale. Elle est constituée par un volcan bouclier, vieux de près de quinze millions d'années, que surmonte un stratovolcan érodé de près de sept millions d'années, la transition entre les deux édifices se trouvant aux environs de 1 400 mètres d'altitude. Des dômes de lave se sont formés à une époque plus récente. Ce volcanisme complexe est responsable de la grande variété de roches volcaniques du massif. Il comporte encore des parts d'inconnu en raison des études rares et anciennes et du manque de suivi. Plusieurs glaciations se sont produites depuis cinq millions d'années ; elles sont à l'origine des vallées en auge sur les flancs du massif et d'autres formations glaciaires indiquant une concomitance avec des phases éruptives importantes.

Les précipitations sont relativement modérées mais les températures sont souvent rigoureuses. La neige s'accumule essentiellement sur les pentes intermédiaires et les cycles de gel contribuent au phénomène de cryoturbation des sols. Ces conditions sont un frein au déplacement de la plupart des espèces animales entre les différents étages altitudinaux du massif. Ceux-ci se composent de pinacées et de bétulacées en dessous de 1 200 mètres, d'un étage subalpin dominé par le Bouleau nain jusqu'à 1 540 mètres d'altitude puis d'un étage alpin couvert de toundras alpines jusqu'aux sommets.

Mercredi 13 février 2019

Alexander Hoyos, chef de cabinet de Leopold Berchtold, ministre austro-hongrois des affaires étrangères.

La mission Hoyos désigne l'envoi par le ministre austro-hongrois des affaires étrangères, Leopold Berchtold, de son jeune et ambitieux directeur de cabinet, Alexander Hoyos, auprès de ses homologues allemands. Cette mission, alors secrète, doit permettre aux responsables de la politique austro-hongroise d'être renseignés sur les intentions du Reich peu après l'assassinat à Sarajevo du kronprinz impérial et royal, François-Ferdinand d'Autriche. Ainsi, dès le 5 juillet 1914, une semaine après l'attentat qui a coûté la vie à l'héritier et à son épouse, le gouvernement austro-hongrois cherche à s'assurer officiellement du soutien du Reich dans les actions qu'il souhaite mener contre la Serbie en réponse à l'attentat. En effet, les initiatives du royaume de Serbie, sorti victorieux des deux guerres balkaniques, poussent les responsables austro-hongrois à adopter une attitude ferme dans la crise internationale ouverte par l'assassinat de l'héritier austro-hongrois.

Jeudi 14 février 2019

How Will I Know est une chanson de l'artiste américaine Whitney Houston issue de son premier album, Whitney Houston. Elle sort sous le label Arista Records en février 1986 comme troisième single. Composée par George Merrill et Shannon Rubicam, la chanson est d'abord destinée à Janet Jackson, qui la refuse. Houston l'enregistre ensuite avec l'aide de Narada Michael Walden. Dans cette chanson entraînante de style dance, les paroles parlent d'une personne qui essaie de savoir si le garçon qu'elle aime l'aime en retour.

How Will I Know reçoit des critiques positives. Le titre devient le second numéro un de Houston dans le Billboard Hot 100 aux États-Unis. Il reste à la première place pendant deux semaines et est également le premier numéro un de Houston au Canada. La chanson connaît un succès international, atteignant le top 10 en Suède, en Norvège et au Royaume-Uni tout en étant dans le top 20 aux Pays-Bas, en Nouvelle-Zélande et en Suisse.

Le clip montre Houston en train de danser dans un décor rempli de miroirs et de murs colorés. Il permet à la chanteuse de toucher les adolescents et d'être diffusé sur MTV. Elle reçoit plusieurs nominations aux MTV Video Music Awards en 1986 dans les catégories « Meilleur clip féminin » et « Meilleure nouvelle artiste dans un clip ». Elle interprète cette chanson dans plusieurs tournées de Greatest Love Tour en 1986 à Nothing but Love World Tour en 2009-2010. Un remix de How Will I Know figure sur la compilation Whitney: The Greatest Hits (2000) tandis que la version originale figure sur The Ultimate Collection (2007) et I Will Always Love You: The Best of Whitney Houston (2012).

Vendredi 15 février 2019

Mary Lou Williams, New York, en 1946 (Fonds photographique William P. Gottlieb).

Mary Elfrieda Scruggs ou Winn, dite Mary Lou Williams, est une pianiste, arrangeuse et compositrice américaine de jazz, née le à Atlanta et morte le à Durham.

Devenue professionnelle vers ses 10 ans, elle joue avec Andy Kirk ou Duke Ellington, et écrit pour Benny Goodman, Count Basie ou Louis Armstrong, tout en menant une carrière en solo. Elle sera un mentor pour les musiciens de la génération du bebop (Bud Powell, Thelonious Monk, Dizzy Gillespie…) Après sa conversion au catholicisme en 1956, elle se concentre sur la musique sacrée, sans pour autant abandonner le jazz. Son style a suivi l'évolution du jazz au cours du XXe siècle, puisant ses racines dans le blues, le swing ou le boogie-woogie, intégrant et souvent annonçant les formes plus modernes : bebop, Third stream

Surnommée « la première dame du clavier jazz », c'est une des premières femmes instrumentistes à rencontrer du succès dans le monde du jazz.

Samedi 16 février 2019

August Meyszner en 1938.

August Edler von Meyszner est un officier de la gendarmerie fédérale autrichien, né le  à Graz, en Cisleithanie, et exécuté le à Belgrade. Homme politique de droite, il est également officier supérieur de l'Ordnungspolizei (Orpo, « Police de l'ordre public ») qui, durant l'occupation nazie de la Serbie au milieu de la Seconde Guerre mondiale, occupe le poste de chef supérieur de la SS et de la police. Il est décrit par les historiens comme l'un des plus brutaux subordonnés du Reichsführer-SS Heinrich Himmler.

Meyszner commence sa carrière comme officier de la gendarmerie. Durant la Première Guerre mondiale, il sert sur le front italien et atteint le grade de major en 1921. En , il rejoint le parti nazi autrichien et devient député parlementaire de droite, puis ministre de la province de Styrie en 1930. Du fait de son appartenance au parti nazi, Meyszner est déchu de la gendarmerie en 1933. En , il est arrêté puis mis en détention au camp d'internement de Wöllersdorf-Steinabrückl. Il est toutefois libéré trois mois plus tard. En juillet de la même année, il est de nouveau arrêté à la suite d'une tentative de coup d'État ratée, mais s'échappe de sa cellule et s'enfuit en Allemagne nazie, où il rejoint d'abord l'Orpo, puis l'Allgemeine SS. Il travaille dans divers postes de police en Autriche, en Allemagne et en Norvège occupée jusqu'à sa nomination au poste de chef supérieur de la SS et de la police en Serbie occupée, au début de l'année 1942. Il est parmi les rares officiers de l'Orpo à accéder ce poste.

Le séjour de Meyszner en Serbie est marqué par la friction et la concurrence entre les responsables militaires, économiques et diplomatiques allemands. C'est également durant cette période qu'il développe une méfiance et une haine viscérales envers les Serbes. Au cours de son mandat, il supervise régulièrement des exécutions et envoie des dizaines de milliers de travailleurs forcés en Allemagne nazie et en Norvège occupée. Un détachement de la Gestapo, sous le commandement de Meyszner, utilise notamment un Gaswagen pour tuer 8 000 femmes et enfants juifs détenus au camp de concentration de Sajmište. En , ses critiques envers les autres dirigeants du régime d'occupation allemand qui, selon lui, ne sont pas assez durs et cruels envers les civils serbes, lui valent d'être renvoyé de son poste de chef de la police et des SS. Himmler le transfère par la suite à Berlin afin d'établir une gendarmerie à vocation européenne. Après la guerre, il est capturé par les Alliés et mis en détention en attendant d'être jugé. Extradé en Yougoslavie avec le reste de ses subalternes, il est jugé et reconnu coupable de crime de guerre par un tribunal militaire yougoslave. Il est condamné à la peine capitale et exécuté par pendaison en .

Dimanche 17 février 2019

Jacques-Laurent Agasse, The Wellesley Grey Arabian Led through the Desert (l'Arabe gris de Wellesley mené à travers le désert), vers 1810.

Le Wellesley Arabian (l'Arabe de Wellesley, en français) est un étalon gris d'origine orientale, importé en Angleterre au début du XIXe siècle par Henry Wellesley. Ses origines sont controversées, le Wellesley Arabian pouvant être perse, indien, syrien, ou originaire d'un pays du continent africain. Une version veut qu'il soit importé depuis les Indes en août 1803, par Henry Wellesley, frère du duc de Wellington. Il meurt vraisemblablement en Angleterre en 1811.

Ce cheval n'a qu'une petite influence sur la race des Pur-sang, donnant parmi quelques descendants notables la jument Fair Ellen, mère d'un vainqueur des Oaks d'Epsom et du second du Derby d'Epsom en 1826. Wellesley Arabian a aussi été une source d'inspiration pour le peintre d'origine suisse Jacques-Laurent Agasse. Il est représenté dans plusieurs gravures au début du XIXe siècle.

Lundi 18 février 2019

Auguste et la déesse Rome, détail du camée Gemma Augustea, Ier siècle.

Le Chant séculaire ou Poème séculaire (en latin : Carmen saeculare) est un hymne religieux latin écrit par Horace à la suite d'une commande d'Auguste, puis chanté par un chœur mixte d'enfants ou d'adolescents à l'occasion des jeux séculaires de 17 av. J.-C. Il s'inscrit dans la tradition grecque du péan, chant d'action de grâce à Apollon, et dans les thèmes développés par les poètes de l'époque, en particulier de Virgile.

Le poème est une prière adressée à Apollon et à Diane, secondairement à Jupiter et Junon. Il appelle leur protection sur Rome et ses lois, leur demande de favoriser les naissances et de faire prospérer la descendance des Romains. Pour Horace, la ville retrouve effectivement prospérité et fécondité depuis qu'Auguste a pris le pouvoir et rétabli la paix. L'inscrivant dans la continuité d'Énée et Romulus, le poète s'attache alors à célébrer le règne augustéen, qui constitue une nouvelle ère et assure l'avenir de la Rome.

La commande de ce poème a constitué un tournant dans la carrière d'Horace : elle l'a fait revenir à la poésie lyrique et a élevé sa célébrité au rang de poète national.

Mardi 19 février 2019

Borne d'arcade verticale de Hang-On.

Hang-On (ハングオン) est un jeu de course de moto développé par Sega-AM2 et édité par Sega sur borne d'arcade en . Le joueur pilote une moto dans une course contre-la-montre en concurrence avec d'autres motos contrôlées par l'intelligence artificielle. C'est l'un des premiers jeux d'arcade à utiliser des graphismes 16 bits et la technologie Super Scaler de Sega, qui permet une mise à l'échelle en pseudo 3D des sprites à un taux de rafraîchissement élevé. Ce jeu voit aussi l'introduction d'une borne dédiée en forme de moto, dont les mouvements que le joueur produit permettent de diriger la moto dans le jeu. Le jeu inspire par la suite la création de nombreuses bornes basées sur ce principe. Par la création de ce titre, Sega tente de concurrencer la position dominante de Namco dans le domaine des jeux de course.

Yu Suzuki, concepteur rentré chez Sega en 1983, se voit proposer un projet de jeu de moto, alors qu'il devient chef de sa division au bout de seulement un an d'ancienneté. Celui-ci lui permet d'explorer l'une de ses passions, la moto. Après quelques études, l'équipe se rend compte que la moto de vitesse est très populaire. À cette époque, la compétition reine est le GP500 (Grand Prix moto de 500 cm3) et l'univers de la moto de vitesse est dominé par Freddie Spencer, qui gagne en 1983 à l'âge de 21 ans son premier titre de champion du monde moto. Pendant tout le processus, l'équipe garde à l'esprit « Fast Freddy ». Dans le jeu, Suzuki veut reproduire la conduite de Spencer. Pour la borne, il veut donc en toute logique reproduire sa moto. La version « deluxe » de la borne est atypique et inédite à cette époque. C'est la reproduction en plastique d'une véritable moto de 500 cm3, sur laquelle le joueur monte, et qu'il peut faire bouger pour déplacer son avatar. Hang-On est donc un hommage à Freddie Spencer. Le jeu est par la suite porté sur plusieurs systèmes de jeu, consoles et ordinateur, tel que la Master System ou le MSX, ou commercialisé sous forme de jeux électroniques.

La version arcade est très bien accueillie pour son aspect atypique et novateur. La conversion sur Master System reçoit également de bonnes critiques malgré quelques bémols concernant l'absence de musique en jeu. Hang-On connait plusieurs suites. Une première est publiée en 1987 en arcade sous le titre Super Hang-On ainsi que sur deux autres systèmes d'arcade Sega, en 1987 puis en 1989, ainsi que sur console Sega et sur de nombreux ordinateurs personnels durant les années qui suivent. Hang On GP '96, une autre suite, est commercialisé sur Sega Saturn en 1995. Après Hang-On, Sega crée d'autres bornes que le joueur doit piloter : leur utilisation ne se limite pas au joystick et aux boutons. Cette série de bornes est appelée taikan et sont de véritables succès à l'instar d'Out Run et After Burner.

Mercredi 20 février 2019

Buste qui pourrait être celui de Flavius Josèphe (Glyptothèque Ny Carlsberg).

L'Autobiographie de Flavius Josèphe (en grec Ἰωσήπου βίος / Iôsèpou Bios), souvent simplement appelée sa Vita (en latin Vie), est le dernier des textes que Flavius Josèphe a publiés à Rome vers la fin du Ier siècle. Il y fournit la plupart des éléments biographiques que nous connaissons à son sujet, mais 85 % du texte est consacré aux 6 à 8 mois de sa vie où pendant la Grande révolte juive, il a été le gouverneur de la Galilée désigné par les révoltés de Jérusalem (de la fin 66 - c. juin/juillet 67). Il est admis par la critique que la raison de l'écriture de cette Autobiographie est de répondre aux assertions que Justus de Tibériade venait de faire dans son Histoire de la guerre juive. Selon Josèphe, celui-ci a attendu que le roi Agrippa II soit mort pour publier son ouvrage, qui pourtant était prêt depuis 20 ans. La date de la publication de cette Autobiographie dépend donc de la date de la mort d'Agrippa II. Un débat existe chez les historiens pour savoir si ce roi est mort sous l'empereur Domitien (mort en 96) ou, selon l'indication que l'évêque Photios de Constantinople émet au IXe siècle dans une note de lecture, la troisième année de Trajan (100).

Le livre de Justus de Tibériade est perdu, aucun auteur païen ne le mentionne, seul Josèphe semble répondre à ce qui y était écrit mais sans jamais en citer le moindre extrait. L'Autobiographie de Flavius Josèphe est donc l'objet d'études pour essayer de savoir ce que disait Justus. Comme dans cette Autobiographie, Flavius Josèphe donne une version complètement différente des faits qu'il avait racontés dans sa Guerre des Juifs, il s'agit aussi de tenter de déterminer ce qu'il s'est effectivement passé sur ces quelques points controversés et plus globalement en Galilée en 66-67, Flavius Josèphe étant notre seule source au sujet de ces événements. Enfin, la fiabilité globale des écrits de Josèphe — notamment sur sa description des « sectes » juives — est aussi interrogée.

Jeudi 21 février 2019

La Durolle près de l'usine du May à Thiers.

La Durolle (en celte Dorole) est une rivière française, longue de 32 kilomètres, située dans les départements de la Loire et du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Affluent en rive droite de la Dore qu'elle rejoint en aval de Thiers, elle est un sous-affluent de la Loire par l'Allier.

La rivière prend sa source dans les monts du Forez où la quantité de précipitations est élevée tout le long de l'année. Après avoir longé le bourg de Noirétable, la Durolle s'enfonce dans de profondes gorges — jusqu'à sa sortie de la vallée des Usines — réputées pour détenir un important patrimoine naturel et industriel. Connue depuis le Moyen Âge pour permettre d'abord aux papeteries de fabriquer du papier, elle détient sa renommée pour sa force motrice qui permettait aux coutelleries d'aiguiser des couteaux. Aujourd'hui, la rivière laisse un passé industriel important qui est utilisé comme atout touristique.

Vendredi 22 février 2019

Pleven au haras de Kabiuk.

Le Pleven (bulgare : Плевенски кон) est une race de chevaux de sport, originaire de la région de Pleven dans le Nord de la Bulgarie. Son origine remonte au début du XXe siècle, dans le haras national de Klementina. Très proche de l'Anglo-arabe français, il provient du croisement des juments locales bulgares avec des étalons Arabe et Pur-sang majoritairement hongrois et soviétiques.

Le Pleven est officiellement reconnu en 1951. Conçu comme un cheval militaire et utilitaire à l'origine, il est reconverti dans les sports équestres, en particulier le saut d'obstacles et le dressage. Ses effectifs chutent drastiquement, au point qu'il ne reste que 200 Pleven recensés en 2009. Des mesures de conservation ont été mises en place. Environ 25 chevaux de Pleven sont désormais élevés en préservation au haras de Kabiuk.

Samedi 23 février 2019

Antonio Montanari, Portrait de Hugo de Carpi (xviie siècle), Carpi, musée du Castello dei Pio1 (Hugo de Carpi, à la droite, peint avec le doigt).

Hugo de Carpi (en italien : Ugo da Carpi) est un graveur sur bois et peintre italien de la Haute Renaissance, né vers 1480 à Carpi, dans la province de Modène et mort au plus tard en 1532 à Rome. Il est actif entre 1502 et 1532 à Venise, Rome et Bologne.

C'est l'un des premiers Italiens à pratiquer la gravure sur bois en clair-obscur, et à revendiquer être l'inventeur de ce procédé, en en déposant le brevet. Il contribue à le développer avec un style puissant, mettant l'accent sur l'idée et l'interprétation qu'il apporte à l'œuvre.

N'ayant que peu gravé d'estampes originales, il a reproduit des œuvres de maîtres italiens, notamment Raphaël, Baldassarre Peruzzi, et Parmigianino. Une de ses gravures les plus fameuses est un Diogène. Il est aussi l'auteur d'un « livre d'écritures », et d'au moins une peinture, pour l'autel de Sainte Véronique, dans la basilique Saint-Pierre, à Rome.

Dimanche 24 février 2019

L'affaire Cécile Bloch est une affaire criminelle qui débute à Paris, en France, le . Ce jour-là, Cécile Bloch, 11 ans, est violée puis tuée, alors qu'elle quitte le domicile familial pour se rendre à l'école. La brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres ouvre, le jour-même, une enquête de police. Les policiers déterminent les circonstances de cet homicide, élaborent et diffusent un portrait-robot du meurtrier présumé de la fillette.

Par la suite, des investigations policières approfondies démontrent l'implication de celui-ci dans d'autres agressions, viols, et meurtres, retraçant le parcours sanglant d'un criminel multirécidiviste. L'expertise de psycho-criminologues est sollicitée. L'application de techniques d'identification génétique, introduites en France dans les années 1990, valide les recoupements établis par les enquêteurs avec d'autres affaires criminelles, et révèle de nouvelles pistes. La famille de la fillette, qui n'est pas informée des développements de l'instruction judiciaire, a recours au service d'une enquêtrice privée. Depuis le milieu des années 1980, le meurtrier de Cécile Bloch, surnommé « le Grêlé » par la police et les médias, reste insaisissable.

Lundi 25 février 2019

Tom Tupa est un joueur américain de football américain, né le à Cleveland dans l'Ohio. Après avoir joué au poste de quarterback dans les rangs universitaires américains pour les Buckeyes d'Ohio State, il est sélectionné au troisième tour de la draft 1988 de la NFL par les Cardinals de Phoenix et commence sa carrière en NFL comme quarterback. Dans sa deuxième année professionnelle, il commence à taper des coups de pied et devient un membre actif des équipes spéciales. Parti pour les Colts d'Indianapolis en 1992, Tupa devient exclusivement punter. Non conservé à la veille du début de la saison 1993, il traverse un passage difficile dans sa carrière avant de trouver un nouveau club quelques semaines plus tard pour obtenir la place de titulaire comme punter des Browns de Cleveland. En 1994, Tupa inscrit la première transformation de deux points de l'histoire de la NFL. Sa carrière est relancée et il effectue de bonnes saisons avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre puis les Jets de New York.

Au terme de la saison 1999, dans laquelle il rejoue une fois quarterback pour les Jets dans des circonstances particulières, Tupa est sélectionné pour la première et unique fois de sa carrière au Pro Bowl et dans l'équipe All-Pro. Après avoir remporté le Super Bowl XXXVII avec les Buccaneers de Tampa Bay lors de la saison 2002, il termine sa carrière avec les Redskins de Washington sur une grave blessure qui lui ouvre droit à une pension après une bataille juridique contre la ligue.

Mardi 26 février 2019

Le Boeing NB-52B Balls 8 de la NASA est exposé sur la base Edwards à la fin de sa carrière.

Le Boeing B-52 Stratofortress, bombardier stratégique américain à long rayon d'action, en service dans l'United States Air Force (USAF) depuis 1955, est construit à 744 exemplaires entre 1949 et 1962. La flotte comprend deux prototypes XB-52 et YB-52, et 742 appareils de série répartis en huit versions, du B-52A au B-52H. En , le deuxième prototype, YB-52, est le premier appareil à voler, suivi à la fin de l'année par le XB-52. Le modèle A vole en 1954 et sert uniquement pour les essais ; les premiers à entrer en service opérationnel sont les B-52B de bombardement et les RB-52B de reconnaissance livrés à partir de 1955, au 93rd Bomb Wing du Strategic Air Command. Le 744e et dernier appareil construit, un B-52H, qui sort d'usine en , est livré au mois d'octobre au 4136th Strategic Wing.

Depuis le milieu des années 1990, les B-52H sont les seuls B-52 encore en service opérationnel, au sein du Air Force Global Strike Command (AFGSC) et du Air Force Reserve Command (AFRC). L'USAF prévoit de les maintenir actifs jusqu'en 2040, soit 85 ans après la mise en service des premiers B-52B et près de 80 ans après la livraison du dernier B-52H. Sur les modèles H, la motorisaton par des turboréacteurs à double flux TF33, plus puissants et moins gourmands en carburant que les turboréacteurs à simple flux J57 des versions précédentes, a joué un rôle dans la longévité de l'avion. Après leur retrait du service, une grande partie de la flotte de B-52 est entreposée au cimetière d'avions de Davis-Monthan AFB, dont s'occupe le MASDC qui devient ensuite le 309th AMARC puis le 309th AMARG, où ils servent de source de pièces détachées pour les autres appareils en service. Dans le cadre du traité de réduction des armes stratégiques, plus de 350 B-52 sont détruits entre 1993 et 2013.

À leur retrait, quelques appareils sont préservés sur des bases aériennes ou exposés dans des musées, certains ayant acquis une notoriété au cours de leur carrière. C'est notamment le cas du B-52B Lucky Lady III du 93rd Bomb Wing qui a réalisé un tour du monde sans escale en , avant d'être exposé au musée de l'USAF à la fin de sa carrière ; le NB-52B Balls 8, utilisé comme avion d'essai par la NASA, notamment pour emporter les aéronefs expérimentaux X-15 et X-43, est exposé à la base Edwards après son retrait en 2004. On peut également citer deux B-52D dont le mitrailleur de queue a abattu des avions de chasse nord-vietnamiens lors de la guerre du Viet Nam. La majeure partie des appareils préservés se trouvent aux États-Unis ; trois autres se trouvent au Royaume-Uni, en Corée du Sud et en Australie.

Mercredi 27 février 2019

L'Empire byzantin vers l'an 600.

L’Empire byzantin ou Empire romain d'Orient désigne la civilisation apparue vers le IVe siècle dans la partie orientale de l'Empire romain, au moment où celui-ci se divise progressivement en deux.

L’Empire byzantin se caractérise par sa longévité. Il puise ses origines dans la fondation même de Rome, et la datation de ses débuts change selon les critères choisis par chaque historien. La fondation de Constantinople, sa capitale, par Constantin Ier en 330, autant que la division d’un Empire romain de plus en plus difficile à gouverner et qui devient définitive en 395, sont parfois citées. Quoi qu’il en soit, plus dynamique qu’un monde romain occidental brisé par les invasions barbares, l’Empire d’Orient s’affirme progressivement comme une construction politique originale. Indubitablement romain, cet Empire est aussi chrétien et de langue principalement grecque. À la frontière entre l’Orient et l’Occident, mêlant des éléments provenant directement de l’Antiquité avec des aspects innovants dans un Moyen Âge parfois décrit comme grec, il devient le siège d’une culture originale qui déborde bien au-delà de ses frontières, lesquelles sont constamment assaillies par des peuples nouveaux. Tenant d’un universalisme romain, il parvient à s’étendre sous Justinien (empereur de 527 à 565), retrouvant une partie des antiques frontières impériales, avant de connaître une profonde rétractation. C’est à partir du VIIe siècle que de profonds bouleversements frappent l’Empire byzantin. Contraint de s’adapter à un monde nouveau dans lequel son autorité universelle est contestée, il rénove ses structures et parvient, au terme d’une crise iconoclaste, à connaître une nouvelle vague d’expansion qui atteint son apogée sous Basile II (qui règne de 976 à 1025). Les guerres civiles autant que l’apparition de nouvelles menaces forcent l'Empire à se transformer à nouveau sous l'impulsion des Comnènes avant d’être disloqué par la quatrième croisade lorsque les croisés s'emparent de Constantinople en 1204. S’il renaît en 1261, c’est sous une forme affaiblie qui ne peut résister aux envahisseurs ottomans et à la concurrence économique des républiques italiennes (Gênes et Venise). La chute de Constantinople en 1453 marque sa fin.

Tout au long de son histoire millénaire, une continuité autant que des ruptures rythment l’existence de l’Empire byzantin, objet complexe à analyser dans sa diversité. Héritier d’une riche culture gréco-romaine, il la fait vivre et contribue à la transmettre à l’Occident au moment de la Renaissance. Il développe sa propre civilisation, profondément empreinte de religiosité. Pilier du monde chrétien, il est le défenseur d’un christianisme dit orthodoxe qui rayonne dans l’Europe centrale et orientale où son héritage est encore vivace aujourd’hui, tandis que la séparation des Églises d'Orient et d'Occident inaugure une rupture progressive avec le catholicisme romain.

Qualifié d’« archaïque » ou de « déclinant » dans l’historiographie ancienne, parfois empreinte de mishellénisme, l’Empire byzantin a fait preuve d’une remarquable capacité d’adaptation face aux évolutions du monde qui l’entoure et aux menaces qui l’assaillent constamment, souvent sur plusieurs fronts. Il parvient souvent habilement à user de la diplomatie autant que de la force pour contenir ses ennemis. Sa situation exceptionnelle, au carrefour entre l'Orient et l'Occident dont il contribue à brouiller les frontières, entre monde méditerranéen et bassin pontique, lui permet de développer une économie dynamique, symbolisée par sa monnaie, souvent utilisée bien au-delà de ses frontières. Cette même abondance suscite aussi les convoitises de voisins ambitieux qui se heurtent régulièrement aux puissantes murailles de Constantinople. Celle-ci, plus encore que Rome avec l’Empire romain antérieur, est le centre du monde byzantin. Même au moment de son déclin à partir de 1204, il préserve une vivacité culturelle qui favorise l’émergence de la Renaissance européenne.

Les jugements sur l’Empire byzantin ont profondément varié en fonction des époques. D’un exemple à suivre pour les régimes absolutistes du XVIIe siècle, il est vivement dénoncé en raison même de cet absolutisme et décrit comme décadent au XVIIIe siècle. Ces interprétations ont laissé place à des perspectives historiques plus scientifiques. L’héritage du monde byzantin est cardinal dans la compréhension du monde slave, auquel il a laissé un alphabet et une religion. Au-delà, il a su rayonner, transmettant un droit romain codifié, des chefs d’œuvre architecturaux incarnés par la basilique Sainte-Sophie et, plus largement, une culture originale.

Jeudi 28 février 2019

Place Georges-Lhermitte.

Esvres (prononcé [ɛvʁ]), appelée également Esvres-sur-Indre, est une commune française située dans le département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Le territoire d'Esvres porte des traces d'occupation humaine depuis le Paléolithique. C'est surtout au IIe siècle av. J.-C. que les indices s'accumulent (nécropoles, établissements ruraux, habitat groupé) pour suggérer l'existence d'une agglomération protohistorique dont l'importance et les contours restent cependant à définir, mais qui semble rester active jusqu'au Bas-Empire. Esvres, que cite déjà Grégoire de Tours, devient au VIIIe siècle le siège d'une viguerie, puis celui d'une seigneurie au Moyen Âge central. Au XIXe siècle, la commune ne connaît qu'une faible baisse de sa population, et le nombre de ses habitants augmente sans cesse depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, épisode par ailleurs marqué au plan local par plusieurs figures de la Résistance. Aux XXe et XXIe siècles, outre sa forte croissance démographique — la commune compte 5 849 habitants en 2016 et le nombre de ses résidences principales a presque quintuplé depuis 1945 —, Esvres connaît un important développement économique avec notamment la création d'une zone industrielle très active le long de la D 943, principal axe routier entre Tours et Loches. La vocation agricole d'Esvres se maintient pourtant ; la céréaliculture domine largement mais les vignes de l'appellation touraine-noble-joué sont bien présentes et la surface qui leur est consacrée augmente même légèrement.

L'église d'Esvres, dédiée à saint Médard, semble construite à partir du XIIe siècle mais elle garde des vestiges d'édifices plus anciens, comme une partie de sa façade et de ses fondations. Le château de Montchenin est, du XVIe siècle à la Révolution, la villégiature des abbés de Saint-Paul de Cormery. Plusieurs châteaux ou manoirs, souvent médiévaux à l'origine mais reconstruits à la Renaissance et remaniés après la Révolution, constituent une part importante du patrimoine bâti d'Esvres. L'un d'eux, le château de la Dorée, qui a appartenu au XVIIIe siècle à Alexandre-Pierre Odart, maire d'Esvres et savant ampélographe, accueille le troisième plus grand site français du groupe AG2R La Mondiale ; l'entreprise y emploie en 2016 plus de 500 personnes. Le patrimoine naturel est constitué de quatre ZNIEFF liées aux vallées de l'Indre ou de ses affluents, ou aux massifs boisés encore très présents dans le nord du territoire communal.



This page is based on a Wikipedia article written by contributors (read/edit).
Text is available under the CC BY-SA 4.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.

Destek