Stephen Dixon (écrivain)

Wikipedia open wikipedia design.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stephen Dixon.
Stephen Dixon
Nom de naissance Stephen Bruce Ditchik
Naissance
Manhattan (New York, État de New York, États-Unis)
Décès (à 83 ans)
Towson (Maryland, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain

Œuvres principales

  • Autoroute

Stephen Dixon, nom de plume de Stephen Bruce Ditchik, né le à New York et mort le à Towson dans le Maryland[1], est un écrivain américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Dans la vingtaine, Stephen Dixon travaille comme journaliste et est interviewer à la radio. Diplômé du City College of New York en 1958, il exerce ensuite divers petits métiers, dont conducteur d'autobus et barman. Il a été professeur à l'université Johns Hopkins avant de se consacrer entièrement à l'écriture.

Influencé par Fédor Dostoïevski, Thomas Mann, Franz Kafka, Ernest Hemingway et Anton Tchekhov, il publie des nouvelles, à partir des années 1970, genre qu'il privilégie. Il a également fait paraître plusieurs romans.

Il est boursier de la fondation Guggenheim en 1984.

Il est lauréat du O. Henry Award 1993 pour la nouvelle The Rare Muscovite et du prix Pushcart 1999 pour la nouvelle The Burial.

Stephen Dixon est décédé des suites de la maladie de Parkinson dans un centre de soins palliatifs à Towson (Maryland) le 6 novembre 2019, il avait 83 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) No Relief, 1976
  • (en) Quite Contrary: The Mary and Newt Story, 1979
  • Nouvelles du 14e, L'Incertain, 1989 ((en) 14 Stories, 1980)
  • Movies, Balland, 1992 ((en) Movies: Seventeen Stories, 1983)
  • (en) Time to Go, 1984
  • La vie est une blague, L'Incertain, 1993 ((en) The Play and Other Stories, 1988)
  • (en) Love and Will: Twenty Stories, 1989
  • (en) All Gone: 18 Short Stories, 1990
  • (en) Friends: More Will and Magna Stories, 1990
  • Pour faire court, Balland, 1995 ((en) Long Made Short, 1994)
  • (en) Man on Stage: Play Stories, 1996
  • (en) Sleep, 1999
  • (en) What Is All This?, 2010
  • (en) Writing, Written, 2019

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Harrison Smith, « Stephen Dixon, prolific writer of experimental, unsettling fiction, dies at 83 », sur The Washington Post, (consulté le 7 novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]



This page is based on a Wikipedia article written by contributors (read/edit).
Text is available under the CC BY-SA 4.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.

Destek