SpaceX South Texas Launch Site

Base de lancement de SpaceX au Texas
Image illustrative de l’article SpaceX South Texas Launch Site
Situation géographique du site
Données générales
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville/Région État du Texas
Coordonnées 25° 59′ 49″ N, 97° 09′ 25″ O
Gestionnaire SpaceX
Statut Opérationnelle
Date de création 2019
Nombre moyen lancements par an ~ 12 / an
Installations
Pas de tirs actifs 2
Pas de tirs en construction 1
Vols habités Oui

Le SpaceX South Texas Launch Site, aussi connu sous le nom de Boca Chica Launch Site ou Starbase[1], est une base privée de production, de test et de lancement de fusées appartenant à SpaceX, située à Boca Chica Village, au Texas, sur la côte est des États-Unis, près de la frontière avec le Mexique. Ce site de lancement était à l'origine destiné au lancement des fusées Falcon 9 et Falcon Heavy de l'entreprise mais en 2018, SpaceX annonce un changement de plans, indiquant que le site sera utilisé exclusivement pour Starship, le lanceur lourd nouvelle génération de la compagnie. En 2019 et 2020, le site a considérablement étendu ses capacités de production et de test, et est aujourd'hui activement employé pour la construction, le test et le lancement de prototypes du lanceur Starship.

Historique[modifier | modifier le code]

Sélection du site[modifier | modifier le code]

Dès 2011, des discussions ont lieu entre plusieurs États américains et SpaceX afin de trouver un accord pour construire le premier site de lancement de fusée commercial. L'entreprise cherche à se doter d'un site de lancement exclusif, un « Cap Canaveral privé »[2]. L'entreprise spatiale est alors en discussion avec plusieurs États ayant des lieux propices à l'installation d'une base de lancement : le Texas, la Floride, la Géorgie et Porto Rico[3],[4].

En 2013, Elon Musk, dirigeant de SpaceX, affirme que le site au Texas est le candidat favori, bien que les propositions de sites en Floride et en Géorgie restent étudiées également. L’État américain consent à subventionner en partie les installations et à établir des lois permettant de fermer certaines plages et d'excéder les limitations en termes de bruit lors des lancements afin d'accueillir le site. En échange, le Texas s'attend à des retombées économiques grâce aux emplois créés dans la région et au tourisme. Musk annonce par ailleurs que l'entreprise prendra sa décision finale dans le courant de l'année[3],[4],[5].

En , le site du Texas est choisi par SpaceX. Le gouverneur, Rick Perry, annonce dans un communiqué un plan de 15,3 millions de dollars, dont 13 millions afin d'aider au financement des infrastructures. L’État s'attend à la création de 300 emplois et à un investissement privé de 85 millions de dollars de la part de l'entreprise. De son côté, la ville de Brownsville promet 5 millions de dollars de subventions et table sur 500 emplois sur une période de 10 ans[6].

Acquisition[modifier | modifier le code]

Avant même la décision finale du lieu du futur site de lancement en 2014, SpaceX commence à acquérir des terres près de Boca Chica Village. En 2014, l'entreprise est en possession de 16 hectares de terres et en loue 23 autres. Depuis, SpaceX continue d'acheter des terres et possède aujourd'hui plus de 40 hectares de terres. En , la compagnie propose de racheter l'intégralité des maisons de Boca Chica Village pour 3 fois le prix du marché.

Construction[modifier | modifier le code]

2015 - 2019[modifier | modifier le code]

La construction ne démarre véritablement qu'en 2015, avec le transport de 240 000 m3 de terre par camion sur le site. En effet, le lieu prévu pour la base de lancement est situé au milieu des marais sur des bancs de sables, à quelques centaines de mètres de l'océan. D'importants travaux de stabilisation du sol sont donc nécessaire afin de permettre la construction d'infrastructures massives nécessaire au lancement de fusées. Début 2016, d'autres analyses du sol révèlent des problèmes de fondations. SpaceX annonce que 2 ans supplémentaires de travail du sol seront nécessaire, et élève ses estimations de coût. La première phase de stabilisation des sols est néanmoins terminée en .

En 2016 et 2017, deux antennes de suivi sont installées. Auparavant utilisées pour suivre la navette spatiale durant le décollage et l'atterrissage, elles servent désormais à suivre les capsules Crew Dragon de SpaceX lors de missions habitées. En , une station électrique alimentée par 2,6 hectares de panneaux solaires est installée par SolarCity afin de fournir une source indépendante d'électricité au centre de contrôle.

En 2017, le travail de construction ralentit considérablement, avant de reprendre en 2018 avec la construction des premières infrastructures de production et de lancement de fusées. Un pas de tir rudimentaire et des réservoirs de carburants cryogéniques (oxygène et méthane liquide) sont installés sur le site de lancement, situé à moins d'un kilomètre de la plage de Boca Chica, tandis que le site de construction, situé 1,6 kilomètre à l'ouest du site de lancement, se dote d'une première petite tente. En 2019 débute la construction d'un premier prototype du vaisseau Starship surnommé Starhopper. Un premier vol à 150 mètres d'altitude est par la suite effectué en .

L'année 2019 voit aussi la construction d'infrastructures se poursuivre. Une deuxième tente semi permanente, beaucoup plus grande, est installée, et une structure brise-vent d'une trentaine de mètres de haut est construite. Le site de lancement reçoit de nouveaux réservoirs d'une plus grande capacité ainsi qu'une aire d'atterrissage. En , la construction du premier prototype grandeur réelle, Starship Mk1, s'achève. Cependant, fin 2019, les infrastructures de production et de lancement restent très rudimentaires. Le pas de tir est une dalle de béton surmonté d'un treillis en acier, et une grande partie de la construction des prototypes de Starship s'effectue en plein air dans un environnement venteux, sableux et poussiéreux.

2020 - 2021[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'à partir de 2020 que le site de Boca Chica se dote d'une véritable infrastructure de production de masse, capable de réaliser plus d'une dizaine de prototypes par an. Ainsi, le site de construction se dote au premier trimestre 2020 de 2 grosses tentes semi permanentes de 150 mètres de long pour 12 mètres de haut, ainsi que d'un bâtiment d'assemblage appelé Midbay, d'environ 50 mètres de haut, capable d'accueillir l'assemblage de deux Starships simultanément. La construction d'un bâtiment similaire débute en avant de s'achever 3 mois plus tard. Appelé Highbay et d'une hauteur de presque 80 mètres, il est destiné à accueillir l'assemblage du premier étage Super Heavy ainsi que l'empilement et le soudage de la coiffe d'un Starship sur le corps principal d'un Starship. Du côté du site de lancement, 2 supports de lancements en treillis métallique temporaires sont installés, ainsi que de nouveaux réservoirs de stockage. La construction d'un pas de tir permanent en béton débute en [7]. Ce pas de tir est destiné a accueillir les lancement de vols orbitaux du Starship. La construction de ce pas de tir s'intensifie après le vol du Starship SN15 avec un objectif d'être opérationnel dès juillet 2021. Une tour en segments préfabriqués construits sur place est assemblée aux côtés du support de lancement. D'une hauteur finale de 122 mètres, cette tour comporte une grue permettant d'assembler un second étage Starship au-dessus d'un premier étage SuperHeavy[8]. Elle assure également le remplissage du carburant de la fusée. Enfin, cette tour pourrait également servir à attraper un booster SuperHeavy lors de son retour après un lancement dans le but d'effectuer une réutilisation rapide[9]. Le pas de tir se dote également à partir de mai 2021 de toutes les infrastructures nécessaires à un lancement orbital de Starship, notamment les installations cryogéniques de stockage et d'alimentation en carburant. Plusieurs gros réservoirs destinés au stockage de l'oxygène liquide et de méthane liquide sont ainsi installés après avoir été construits sur le site suivant la même technique que la fusée[10].

2022[modifier | modifier le code]

Début de l'année 2022, SpaceX a testé sa tour de lancement et de ces "bras attrapeur de fusées".

Usages[modifier | modifier le code]

Essais de Starship[modifier | modifier le code]

Depuis 2019, le complexe accueille les essais du prototype Starhopper qui a effectué des vols allant jusqu'à 150 m. Par la suite, des prototypes de Starships effectuent des essais de vol, avec notamment le premier vol à haute altitude effectué le par le prototype SN8.

Vols d'essai suborbitaux[modifier | modifier le code]

Vol n° Date Véhicule Site de lancement Altitude maximum Durée Lancement Atterrissage
- [11] Prototype Starhopper Boca Chica, Texas 1 m Succès Succès
Vol captif
- [12] Prototype Starhopper Boca Chica, Texas 1 m Succès Succès
Vol captif
1 Prototype Starhopper Boca Chica, Texas 20 m 22 secondes Succès Succès
2 Prototype Starhopper Boca Chica, Texas 150 m 57 secondes Succès Succès
3 Starship SN5 Pad A, Boca Chica, Texas 150 m 51 secondes Succès Succès
4 Starship SN6 Pad A, Boca Chica, Texas 150 m 51 secondes Succès Succès
5 Starship SN8 Pad A, Boca Chica, Texas 12,5 km 6 min 42 sec Succès Échec
Le prototype est détruit à l'atterrissage, mais les objectifs principaux du vol (descente stable et rallumage des moteurs) sont atteints.
6 Starship SN9 Pad B, Boca Chica, Texas 10 km[13] 6 min 26 sec Succès Échec
Le prototype est détruit à l'atterrissage.
7 Starship SN10 Pad A, Boca Chica, Texas 10 km 6 min 29 sec Succès Succès partiel
Le prototype atterrit à la verticale, et explose 8 minutes et 11 secondes après son atterrissage.
8 Starship SN11 Pad B, Boca Chica, Texas 10 km[14] 5 min 49 sec Succès Échec
Le prototype est détruit en plein vol peu avant l'atterrissage.
9 Starship SN15 Pad A, Boca Chica, Texas 10 km[15] 6 min 08 sec Succès Succès
Le prototype atterrit à la verticale. Premier vol de test à haute altitude réussi.
? ? Starship SN20 + SuperHeavy BN4 Boca Chica, Texas 1 h 30 min (prévision)[16] Prévu
Premier vol orbital[17]. Après un vol de près de 9 minutes, le second étage Starship redescendra ensuite pour tenter un amerrissage contrôlé (pas de barge de récupération prévue) à 100km au nord-ouest des côtes de Kauai (Hawaï) après avoir réalisé ainsi les 34 du tour de la Terre. Quant au premier étage (SuperHeavy), il tentera d'atterrir au large, dans le Golfe du Mexique[16].

Lancements orbitaux[modifier | modifier le code]

Le site sera à terme composé d'au moins trois pas de tir, deux suborbitaux déjà opérationnels et un pas de tir orbital qui a été achevé début août 2021. Le premier lancement orbital du Starship est prévu au début de l'année 2022.

Impact économique et social[modifier | modifier le code]

Troubles pour les habitants[modifier | modifier le code]

Malgré l'approbation de la FAA en 2014 pour la construction du site, SpaceX admet en 2019 qu'il n'avait pas prévu certaines nuisances pour des habitations situées à moins de 3 kilomètres du site. Cette nouvelle base cause des désagréments pour les habitants, tel que le bruit et les risques de projectiles à la suite d'explosions, ou encore l'évacuation complète de tous les habitants présents dans une zone de sécurité autour du site, et ce pour chaque vol d'essai ou tir statique. L'entreprise américaine prévoit également une intensification de sa cadence de lancement, qui contribue significativement aux nuisances pour ces riverains. Elle propose alors de racheter les maisons jusqu'à trois fois le prix du marché. Cependant plusieurs riverains s'opposent à ce rachat, soit par attachement à leur quartier, soit car ils jugent l'offre de l'entreprise trop basse[18],[2].

Tourisme[modifier | modifier le code]

SpaceX aimerai également transformer Boca Chica en "un endroit incroyable pour vivre et travailler" et pouvoir organiser des activités autour de Boca Chica en construisant un spatioport, le tout premier du XXIe siècle, dont l'entreprise se préoccupe déjà en cherchant un "gestionnaire pour un projet de complexe touristique", dont le rôle serait de "superviser le développement du premier complexe touristique de SpaceX, de sa création à sa réalisation". Il serait précisément situé à Brownville, à quelque kilomètres de Boca Chica.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « https://twitter.com/elonmusk/status/1366848696298561536 », sur Twitter (consulté le )
  2. a et b Antoine Hasday, « Avec SpaceX comme voisin, vivre à Boca Chica est un enfer », sur Korii, .
  3. a et b (en) « Texas tries to woo SpaceX on launches », sur Daily News, .
  4. a et b (en) Jeff Foust, « The great state space race », .
  5. (en) Dan Chapman, « Georgia bids to land SpaceX base in Camden County », .
  6. (en) Cassandra Khaw, « SpaceX chooses the poorest US city for its launchpad », sur The Verge, .
  7. (en) Eric Ralph, « SpaceX kicks off orbital Starship launch pad construction in Texas », sur https://www.teslarati.com/, (consulté le )
  8. (en) Eric Ralph, « SpaceX Starship launch tower grows to more than half its full height », sur teslarati.com, (consulté le )
  9. (en) Mike Wall 04 January 2021, « SpaceX targets bold new 'catch' strategy for landing Super Heavy rockets », sur Space.com (consulté le )
  10. (en) Eric Ralph, « SpaceX installs second Starship-derived fuel tank at orbital launch pad », sur https://www.teslarati.com/spacex-starship-orbital-pad-second-storage-tank/, (consulté le )
  11. (en) Tariq Malik, « SpaceX's 'Starhopper' Starship Prototype Just Aced Its 1st Hop, Elon Musk Says », sur space.com, (consulté le )
  12. (en) Tariq Malik, « SpaceX's Starhopper Prototype for Starship Reaches End of Its Rope In Test Hop », sur Space.com, (consulté le )
  13. (en-US) « Starship SN9 | 12.5 kilometer flight », sur Everyday Astronaut, (consulté le ).
  14. (en-US) « Starship SN11 | Medium Altitude Test Flight », sur Everyday Astronaut, (consulté le )
  15. (en-US) « SpaceX | Starship SN15 | 10 km Flight », sur Space Rocket Launch Schedule & Live Video Streams, (consulté le )
  16. a et b (en) « Starship Orbital - First Flight FCC Exhibit », sur fcc.gov, (consulté le )
  17. Jacob Hemptinne, « Nouvelle deadline pour SpaceX: envoyer la fusée Starship en orbite dès cet été », sur Newsmonkey, (consulté le )
  18. « Texas : SpaceX veut faire déménager des habitants vivant trop près de sa base de lancement », sur 20 minutes, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]