Portail:Premier Empire

Premier Empire
5 201 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés au Premier Empire

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
On ne conduit le peuple qu'en lui montrant un avenir : un chef est un marchand d'espérance.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg — Napoléon Bonaparte
Présentation
Aigle Empire.svg

Ce portail traite de la période qui va du Consulat au Premier Empire, période essentiellement tournée autour d'un personnage important : Napoléon Ier.

Il couvre l'histoire de France et d'une partie de l'Europe depuis le coup d'État du 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799) jusqu'à la seconde abdication de Napoléon (24 juin 1815). Son domaine inclut également les articles liés à l'épopée napoléonienne, et donc ceux liés à ses exils et aux Cent-Jours.

Lumière sur...
Profil de Vincent-Marie Viénot, comte de Vaublanc.

Vincent-Marie Viénot, comte de Vaublanc (né le 2 mars 1756 à Fort Dauphin à Saint-Domingue, aujourd’hui Fort-Liberté à Haïti, et mort le 21 août 1845 à Paris) est un homme politique, écrivain français, catholique et de tendance royaliste.

Sa carrière politique l’amène à côtoyer successivement Louis XVI, Barras, Napoléon Ier, le comte d’Artois, futur Charles X, et enfin Louis XVIII. Proscrit et recherché par quatre fois par les différents régimes politiques, jamais arrêté, il parvient à chaque fois à rentrer en grâce. Dans une carrière longue et mouvementée, il est successivement député monarchiste sous la Révolution et pendant le Directoire, proscrit sous la Terreur, préfet de Napoléon, ministre de l’Intérieur de Louis XVIII et pour finir sa vie politique, député ultra-royaliste. Il est notamment connu pour l’éloquence fougueuse de ses discours et sa réorganisation controversée de l’Académie française en 1816 en tant que ministre de l’Intérieur.

Il fait partie de ces personnages secondaires qui traversent et marquent cette période de l’histoire de France. Homme d’ordre au caractère affirmé, partisan modéré des « évolutions » de 1789, il finit sa vie politique sous la Restauration dans une position d’extrémiste contre-révolutionnaire.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Premier Empire

Le saviez-vous ?

Si Napoléon préférait le Chant du départ (il en fit l'hymne officiel de l'Empire) à la Marseillaise, c'est que Rouget de Lisle fut l'amant de Joséphine de Beauharnais. On comprend mieux le choix de l'Empereur.

Image du jour
Image du mois de janvier - Pour créer une image pour ce jour, c'est ici
Bonaparte pris à parti au Conseil des Cinq-Cents le 19 brumaire an VIII
extrait de Le général Bonaparte au Conseil des Cinq-Cents, à Saint Cloud, le 10 novembre 1799,
par François Bouchot, au Musée de Versailles
Éphéméride du jour
Ça s'est passé le 19 janvier :
La deuxième enceinte de Ciudad Rodrigo.
Participer au projet Révolution et Empire
IconeRevEmp.jpg

Pour participer au projet Révolution et Empire


Participer au projet Grande Armée
Grandes Armes Impériales (1804-1815)2.svg

Pour participer au projet Grande Armée

  • Contribuez en créant ou améliorant des articles et ajoutez le bandeau {{portail Premier Empire}}.
  • Inscrivez-vous comme participant au projet (liste des participants au projet).
  • Vous pouvez également demander un article ou laisser un message aux membres du projet sur la page de discussion dédiée.


Sur Wikimédia
Wikimedia-logo.svg
Commons
Commons
Médiathèque
Wikiquote
Wikiquote
Citations
Wikidata
Wikidata
Base de données
Wikivoyage
Wikivoyage
Guide de voyage
Wiktionnaire
Wiktionnaire
Dictionnaire
Wikisource
Wikisource
Bibliothèque
Wikinews
Wikinews
Site d'actualités