Online Computer Library Center

Online Computer Library Center
upright=Article à illustrer Organisation
Kilgour Building, OCLC, Dublin, OH.jpg
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaines d'activité
Coopération entre bibliothèques, Bibliothèques, archives, musées et autres activités culturelles, Gestion des bibliothèques et des archivesVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social
Pays
Langue
Organisation
Membres
27 000 organismes (bibliothèques, musées…)
Fondateur
Fred Kilgour (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Affiliation
ORCID (d), Digital Library Federation (en), IIIF Consortium (d), World Wide Web Consortium, Confederation of Open Access Repositories (d), Coalition for Networked Information (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Identifiants
OpenCorporates

Le Online Computer Library Center (OCLC), fondé en 1967 sous le nom de Ohio College Library Center, est une organisation à but non lucratif mondiale au service des bibliothèques dont le but est d'offrir un meilleur accès public aux informations et d’en réduire le coût. Plus de 10 000 bibliothèques[1] dans le monde utilisent les services de l'OCLC afin de trouver, de cataloguer ou de conserver leurs ouvrages. Les bureaux de l'organisation sont situés à Dublin dans l'État de l'Ohio aux États-Unis d'Amérique.

Description[modifier | modifier le code]

Chercheurs, étudiants, universitaires et bibliothécaires ont recours aux services de l'OCLC pour obtenir des bibliographies, des résumés et des textes entiers.

L'OCLC et les bibliothèques membres produisent et maintiennent à jour le catalogue en ligne de l'OCLC, le WorldCat, lequel est probablement le plus grand OPAC (catalogue de bibliothèque) du monde. WorldCat contient les données relatives à la plupart des bibliothèques publiques et privées du monde. Il est disponible dans nombre de bibliothèques et sur les réseaux informatiques des universités.

La plateforme Open WorldCat met en ligne la base de données des ouvrages détenus par les bibliothèques. Ses enregistrements sont accessibles depuis les moteurs de recherche Google ou Yahoo en limitant le champ de recherche au nom de domaine « worldcatlibraries.org » (par exemple, saisir « Wikipédia site:worldcatlibraries.org » dans la fenêtre de requête de Google).

En , les techniciens de l’OCLC technical ont mis sur pied un projet de type wiki pour permettre aux lecteurs et bibliothécaires d'ajouter commentaires, et autres champs d'informations aux enregistrements du WorldCat.

Autres réalisations[modifier | modifier le code]

C'est également l'OCLC qui est à l'origine de :

  • QuestionPoint, service de gestion de référence qui facilite l'interaction avec les utilisateurs des bibliothèques (notamment utilisé par le service Sindbad de la BnF ou BiblioSés@me) ;
  • Dublin Core (le nom de « Dublin » fait référence au siège de l'OCLC).

L'OCLC est également chargé du maintien et de la révision de la classification décimale de Dewey et s'est aussi développé à travers différentes fusions et acquisitions[2] : PICA et son SIGB, Useful Utilities l'éditeur d'EZproxy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « OCLC renames European division », Business First of Columbus, (consulté le 17 février 2008).
  2. (en) « Mergers and acquisitions », sur www.oclc.org (consulté le 13 novembre 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]