Musée de la Faïence et des Beaux-Arts

Wikipedia open wikipedia design.

Musée de la Faïence et des Beaux-Arts
Logo-musée-faïence-Nevers.jpeg
Nevers musee blandin 14.JPG
Le musée de la Faïence vu du jardin.
Informations générales
Type
Musée municipal
Ouverture
années 1840, rénové 2013
Surface
2 100 m2
Site web
Collections
Collections
faïences de Nevers, verres émaillés, peintures
Provenance
en partie dépôt du musée du Louvre
Époque
Localisation
Pays
Région
Nevers
Ville
Adresse
16 rue Saint-Genest, 58000 Nevers
Coordonnées

Le musée de la Faïence et des Beaux-Arts, plus communément appelé le musée de la Faïence de Nevers[1] est un musée de France, situé à Nevers, dans la Nièvre, en France, consacré principalement à la faïence et à la peinture.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le musée est situé rue Saint-Genest ; il possède trois entrées : l'une au 16, rue Saint-Genest, une autre, aussi rue Saint-Genest, à travers le jardin du musée, et une troisième depuis la promenade des Remparts. Le musée est situé dans le quartier qui a été celui des faïenciers de Nevers du XVIIe au XIXe siècle, et dont témoignent les plaquettes sur le maisons de la rue du 14 juillet attenante.

Historique[modifier | modifier le code]

Aiguière produite par la faïencerie Montagnon.

Créé dans les années 1840 par la municipalité de Nevers, à l'hôtel de ville, le musée déménage dans les années 1910 dans l'ancien palais épiscopal, acquis et offert à la ville par un mécène, Frédéric Blandin. En 1975, il s'installe à l'emplacement de l'ancienne abbaye bénédictine Notre-Dame et dans un hôtel particulier, la maison Roussignhol, datant du XIXe siècle. Ces locaux ont été rénovés de 2007 à 2013 et complétés par une extension contemporaine. Les travaux terminés, le musée a été inauguré le 27 septembre 2013.

Peu après, l'établissement, dont le nom était jusqu'alors musée de la Faïence Frédéric-Blandin, est devenu musée de la Faïence et des Beaux-Arts[2].

Le musée compte depuis 13 salles d’exposition permanente et une salle d’exposition temporaire qui s’étendent sur 2 100 m2 de vestiges médiévaux, de réhabilitations et de constructions neuves. Un choix architectural associe pierre et bois, bâtiment contemporain et constructions anciennes.

Œuvres présentées[modifier | modifier le code]

Le musée présente des faïences, sculptures, peintures, monnaies, affiches et estampes.

Faïences[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Faïence de Nevers.

Le musée possède un ensemble de près de 2 500 pièces, dont 1950 de Nevers, représentatives de l'essor de le l'art de la faïence à Nevers, de verres émaillés et filés (300 pièces).

Verres émaillés[modifier | modifier le code]

Composition en verre émaillé.

La collection de verre émaillé, réunie notamment par Jean Loynel d'Estrie, a été reçue par le Musée du Louvre par dation en paiement de droit de succession en décembre 1997. À l'exception d'un retable du Baptême du Christ au Louvre[3], les pièces de la collection est déposée par le musée du Louvre au musée de Nevers en 1998[4]. Elle est constituée de 290 pièces aux formes et dimensions variées d'une technique particulière apparue à Nevers à la fin du XVIe siècle. Elle est composée de figurines et de boites ornées dont les thèmes sont les croyances et dévotions populaires. Les figures d’émail de Nevers sont constituées d'un bâti en verre plus intense ou constitué d’un fil de fer tire-bouchonné sur lequel sont agencés successivement des bâtons de pâte de verre opaque colore, appelés « canons » ou « mailles »[5].

Faïences de Nevers[modifier | modifier le code]

Vue de l'une des salles présentant des faïences de Nevers.

La collection de faïences occupe les 2e et 4e étages du musée. Elle présente chronologiquement les décors styles. Il y a des plats d’ornement, coupes, bouteilles, aiguières, carreaux, plaques décoratives et statues. Au dernier étage sont présentés des pièces depuis le XVIIIe siècle, et notamment des objets de taille monumentale, parmi lesquelles des faïences provenant du fonds Montagnon exécutées à la manufacture « Le Bout du Monde »[6].

Faïences Art nouveau[modifier | modifier le code]

Service Rousseau.

Par une donation de Victor et Marguerite Bossuat (1873-1948), des verreries et céramiques : du Japonisme représenté par un exemplaire du service Rousseau[7] dessiné par Félix Bracquemond pour la manufacture Creil et Montereau en 1867 à l’Art nouveau de l’École de Nancy (Gallé, Daum), en passant par un service à thé d’André Methey décoré par Vlaminck[8].


Sculptures[modifier | modifier le code]

Emmanuel Frémiet, Jean Gautherin, son élève Lucienne Signoret-Ledieu et son Buste de femme.

Aquarelles et dessins[modifier | modifier le code]

Des dessins d'Étienne Gaudet, Johan Barthold Jongkind, Georges Seurat, André Derain, Amedeo Modigliani, un ensemble d’œuvres de Marcel Gromaire.

Peintures et gravures[modifier | modifier le code]

Jacques-Antoine Beaufort, Le Serment de Brutus.

Jacques-Antoine Beaufort Bonaventura Peeters, Pier Francesco Mola, Bernardo Cavallino, Jacques Courtois, Roger de Piles, Charles Antoine Coypel, Pierre-Jacques Cazes, Charles de La Fosse, Antoine-Jean Gros, Léon Cogniet, Édouard Goerg, Amédée Jullien, Maximilien Luce, Maurice de Vlaminck, Édouard Pail, Francis Picabia, Suzanne Valadon, Maurice Utrillo, Moïse Kisling, Pierre Hodé, Adrienne Jouclard, Claude Schürr, Francesco Piranesi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le musée a porté divers noms, parmi lesquels « musée de la Faïence Frédéric-Blandin ».
  2. http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/grand-nevers/2014/09/25/un-an-apres-son-ouverture-le-musee-de-la-faience-prevoit-de-passer-la-vitesse-superieure_11157313.html
  3. retable du Baptême du Christ Notice 22556 sur Atlas
  4. Collection Jean Lyonel d'Estrie sur la baee Atlas.
  5. Les verres émaillés de Nevers sur le site du musée de la Faïence et des Beaux-Arts de Nevers.
  6. Les faïences de Nevers sur le site du musée de la Faïence et des Beaux-Arts de Nevers.
  7. « Service Rousseau » Description du service sur le site du Petit Palais.
  8. La donation Bossuat : entre peinture moderne et Art nouveau sur le site du musée de la Faïence et des Beaux-Arts de Nevers.

Articles liés[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]



This page is based on a Wikipedia article written by contributors (read/edit).
Text is available under the CC BY-SA 4.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.

Destek