Dorothée Massé-Godequin

Dorothée Massé-Godequin née Dorothée Massé est une sculptrice française de la fin du XVIIe siècle. Elle est la première sculptrice à entrer à l'académie royale de peinture et de sculpture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle appartient à une famille de sculpteurs qui travaillent pour la cour du roi. Son père Charles Massé sculpteur et graveur entre à l'académie royale de peinture et de sculpture en 1663. Dorothée Massé-Godequin est la première femme sculpteure à être reçue à l'académie le . Son œuvre de réception est une sculpture en bois. Il faudra attendre 2007 pour que Brigitte Terziev une autre sculptrice entre à l'académie[1]. Entre 1682 et 1696, Dorothée Massé-Godequin réalise des travaux de sculpture au château de Versailles[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Saglio, Les académiciennes du XVII et XVIII siècles, Paris,
  2. Rivière, Anne (1945-....)., Dictionnaire des sculptrices en France, Paris, Mare & Martin, 599 p. (ISBN 979-10-92054-57-6, OCLC 1022563108, lire en ligne)