Comté de Sogn og Fjordane

Sogn og Fjordane
Blason de Sogn og Fjordane
Armoiries
Administration
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Chef-lieu Leikanger
Région Vestlandet
Communes 26
Gouverneur
(Fylkesmann)
Anne Karin Hamre
2011 -
Maire
(Fylkesordfører)
Mandat
Jenny Følling
2015 -
ISO 3166-2 NO-14
Démographie
Population 109 774 hab. ()
Densité 5,9 hab./km2
Géographie
Superficie 1 861 921 ha = 18 619,21 km2
Localisation
Localisation de Sogn og Fjordane
Sogn og Fjordane en Norvège
Liens
Site web www.sfj.no

Le comté de Sogn og Fjordane (Sogn og Fjordane fylke en norvégien) était jusqu'en 2020 un comté norvégien situé à l’ouest du pays. Il était voisin des comtés de Møre og Romsdal, Oppland, Buskerud et Hordaland. Son centre administratif se situait à Leikanger. Il a fusionné avec le comté de Hordaland le pour devenir le comté de Vestland.

Informations générales[modifier | modifier le code]

Le comté était traditionnellement divisé en trois « pays » : le Sogn, le Sunnfjord et le Nordfjord. Le Sogn entoure le Sognefjorden, un fjord d’une longueur de 204 kilomètres.

Sogn og Fjordane était essentiellement rural, et sa population était faible et dispersée. Il abritait le plus grand glacier d'Europe, le Jostedalsbreen, long de 80 kilomètres et culminant à environ 1 957 mètres d'altitude, ainsi que le lac le plus profond du pays, le Hornindalsvatnet, 514 mètres de profondeur. Dans les monts du Jotunheim, on trouve par ailleurs la quatrième plus haute chute d'eau du pays, la Vettisfossen, qui affiche un dénivelé de 275 mètres et le Hornelen, plus haute falaise d'Europe. Profitant de cette manne touristique, des bateaux de croisière voguent tout l’été à travers les fjords du comté, principalement le Sognefjord et le Nordfjord.

Bien que le Sogn og Fjordane disposait de quelques industries, notamment dans les secteurs de l’hydroélectricité et de l’aluminium, le comté était avant tout agricole.

Le comté abritait le plus long tunnel routier au monde (en ), le tunnel de Lærdal, d'une longueur de 24,5 km.

Le comté présentait la particularité d'être le seul dont l'intégralité des communes avaient choisi le nynorsk, une des deux variantes du norvégien, comme langue administrative et d'enseignement.

Communes[modifier | modifier le code]

Le comté de Sogn og Fjordane était subdivisé en 26 communes (Kommuner) au niveau local.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]