Belkacem Babaci

Belkacem Babaci
Babaci Belkacem.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
AlgerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Belkacem Babaci est un écrivain algérien, historien et un ancien moudjahid de la guerre d'Algérie, né en 1939 à Alger) et mort le à Alger.

Biographie

Belkacem Babaci né en 1939 à Sabbat El Hout (l'actuel palais des Raïs à Alger) et mort[1] le à Alger[2].

Avant même d'avoir 20 ans, Belkacem Babaci décide d'interrompre ses études et rejoint le FLN[3]. Il intégrera les combattants de la wilaya d'Alger jusqu’à la fin de la guerre en 1962.

Il est titulaire d'un DES en communication et diplômé de la faculté de droit et sciences économiques. Après l'indépendance, il occupe plusieurs postes dans des institutions étatiques, dont wali délégué à la sécurité, successivement à Djelfa et à Adrar, avant d'être nommé délégué à la sauvegarde de la Casbah d'Alger[2].

Il a occupé le poste du président de la « Fondation Casbah » créée en 1991, dans le but de protéger et préserver la médina d'Alger classée en 1992, patrimoine de l'humanité de l'Unesco[3]. Il avait également créé un comité national afin de restituer le canon Baba Merzoug, qui se trouve actuellement à Brest, en France[2].

Il se fera plus connaitre du grand public à travers ses émissions de radio sur la casbah d'Alger[3], notamment Mazghena puis Tahouissa fi Tarikh (« Ballade à travers l'histoire »), diffusée chaque matin sur les ondes de la radio algéroise El Bahdja.

Fonctions institutionnelles occupées

Ouvrages

  • L'Histoire fabuleuse de Raïs Hamidou.
  • Fatima El Maâkra.
  • Sidi Flih.
  • L'Invasion d'Alger.

Notes et références

  1. « L'historien Belkacem Babaci est décédé - Algérie360.com », (consulté le 10 septembre 2019)
  2. a b et c « La Casbah d'Alger en deuil », sur Djazairess (consulté le 13 septembre 2020)
  3. a b et c « Le moudjahid et historien Belkacem Babaci n'est plus », sur Djazairess (consulté le 13 septembre 2020)

Liens externes