Avatar (série de films)

Wikipedia open wikipedia design.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avatar.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la franchise cinématographique. Pour le film sorti en 2009, voir Avatar. Pour l'univers de fiction, voir univers de fiction d'Avatar.
Avatar
Description de cette image, également commentée ci-après
Le logotype d'Avatar utilisé depuis 2018 pour la promotion des suites[1].

Auteur d'origine James Cameron
Nombre de films 1 (Liste des films)
Premier opus Avatar (2009)
Sociétés de production 20th Century Fox
Lightstorm Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Thème(s) Impérialisme
Militarisme
Écologisme

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Avatar est une franchise cinématographique américaine de science-fiction. Conçue pour être une trilogie, la franchise devrait comporter à terme cinq films, le dernier étant prévu pour 2027. Le premier sort en 2009 et connaît un immense succès critique et commercial : il devient le plus gros succès de l'histoire du cinéma.

Présentation[modifier | modifier le code]

La franchise Avatar est composée de cinq films. Actuellement un seul est sorti, quatre sont en développement :

  1. Avatar sorti en 2009 ;
  2. Avatar 2, sortie prévue en 2021 ;
  3. Avatar 3, sortie prévue en 2023 ;
  4. Avatar 4, sortie prévue en 2025 ;
  5. Avatar 5, sortie prévue en 2027.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Films
Avatar
(2009)
Avatar 2
(2021)
Avatar 3
(2023)
Avatar 4
(2025)
Avatar 5
(2027)
Titre original Avatar Avatar 2
Réalisation James Cameron
Scénario James Cameron
Rick Jaffa
Josh Friedman
Shane Salerno (en)
Photographie Mauro Fiore
Russell Carpenter
Montage James Cameron
John Refoua (en)
Stephen E. Rivkin (en)
David Brenner
Musique James Horner
Production James Cameron
Jon Landau
Société de distribution 20th Century Fox
Genre Science-fiction
Durée 162 minutes
(cinéma)
Indéterminées
171 minutes
(Special Edition)
178 minutes
(version longue)
Dates de sortie Drapeau des États-UnisDrapeau du Canada
Date sujette à modification
Indéterminées
Dates de sortie Drapeau de la France
Date sujette à modification
Indéterminées
Statut Sorti En production

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Films
Avatar
(2009)
Avatar 2
(2021)
Avatar 3
(2023)
Avatar 4
(2025)
Avatar 5
(2027)
Jake Sully Sam Worthington
Neytiri Zoe Saldana
Dr Grace Augustine Sigourney Weaver
Colonel Miles Quaritch Stephen Lang
Parker Selfridge Giovanni Ribisi
Norman Spellman Joel Moore
Moat CCH Pounder
Caporal Lyne Wainfleet Matt Gerald
Dr Max Patel Dileep Rao
Trudy Chacon Michelle Rodríguez
Eytukan Wes Studi
Tsu’tey Laz Alonso
Ronal Kate Winslet

Développement[modifier | modifier le code]

James Cameron imagine l'univers d’Avatar dans les années 1990[2]. En 1994, il termine un script de quatre-vingt pages[2]. La production du premier film doit commencer juste après Titanic en 1997[3]. Cependant, Cameron se rend compte que les technologies de l'époque ne lui permettent pas de mener à bien le projet qu'il a en tête[3]. Il décide donc d'attendre le temps que les technologies s'améliorent[3].

En 2005, la 20th Century Fox accorde à James Cameron la somme de 10 millions $ pour qu'il réalise un clip présentant l'univers de son projet de l'époque : « Project 880 »[4]. Il s'agit en fait d'une version retravaillée de l'univers d’Avatar qu'il avait imaginé dans les années 1990[5]. L'année suivante, Cameron estime que les technologies ont suffisamment évolué pour lui permettre de réaliser son film[2]. Il est alors prévu que « Project 880 » sorte en 2007[6]. Le professeur Paul Frommer de l'université de Californie du Sud est engagé afin de créer la langue na'vi parlée par les indigènes de Pandora[2],[7]. Le studio Weta Digital signe avec James Cameron pour réaliser les effets spéciaux de son film[8]. Le réalisateur demande à Robert Legato de lui concevoir un système de caméra virtuelle, le « Director Centric System », qui lui permettrait de se projeter immédiatement dans son univers virtuel et de visualiser en temps réel les personnages en images de synthèse, reproduisant les données directement captées sur des acteurs en mouvements[9],[10]. La performance capture permettrait de dépeindre fidèlement la vision que Cameron a de Pandora et de ses habitants, en créant « de la vie là où il n'y en a pas »[11]. Cameron souhaite utiliser cette technique pour que les créatures de synthèse soient les mieux « humanisées » et les plus réalistes possibles[11]. Le producteur Jon Landau perçoit quant à lui la performance capture comme « la prothèse du XXIe siècle »[11].

La sortie du film est alors repoussée à 2008[12]. Cependant, la Fox annonce à James Cameron qu'ils ne financeront pas le film[4]. Le réalisateur décide de partir à la recherche d'un autre studio. Il rencontre Dick Cook, le président des Walt Disney Studios, qui est intéressé par son projet[4]. Cependant, la Fox décide d'utiliser son droit de préemption et accepte de cofinancer Avatar après qu'Ingenious Film Partners ait également accepté de cofinancer la moitié du film[4]. Il est alors convenu que le budget officiel du premier film Avatar s'élève à 237 millions $[4].

Ayant imaginé un univers suffisamment développé pour une trilogie, James Cameron fait signer un contrat pour trois films aux acteurs[13]. Le réalisateur engage Sam Worthington et Zoe Saldana, deux acteurs peu connus du grand public, pour incarner les personnages principaux[14]. L'actrice Sigourney Weaver est également choisie pour incarner la Dr Grace Augustine, James Cameron avait déjà eu l'occasion de travailler avec elle dans Aliens, le retour[14]. Parmi les antagonistes, on retrouve Giovanni Ribisi, connu pour son rôle dans Il faut sauver le soldat Ryan, et Stephen Lang[14].

Le nom du premier film devient Avatar. Le tournage commence en 2007 et a lieu à Los Angeles, ainsi qu'à Wellington en Nouvelle-Zélande. Afin de se mettre dans les conditions d'une forêt tropicale de Pandora, les acteurs sont envoyés à Hawaï[15]. Au final, 60 % du film contiendra des scènes en images de synthèse[16]. Cameron tourne à la manière d'un film « à l'ancienne » en ajoutant une plus grande nervosité[11] : « J'ai essayé de conserver le frisson et l'adrénaline du cinéma actuel tout en développant l'histoire et la manière de la raconter comme celles des vieux films. La technologie n'est pas vraiment un problème mais représente une avancée comme il y en a eu tant d'autres : la couleur, le widescreen, la 3D, le son digital... Tout cela change la face du cinéma mais ne change pas la manière de raconter des histoires »[17].

Lors du tournage, James Cameron reçoit la visite de Steven Spielberg et de George Lucas[18]. Avant sa sortie, le public est sceptique, le film est même moqué : les na'vi sont comparés à Jar Jar Binks et à des Schtroumpfs géants[19],[20]. Mais le film est un succès critique et commercial, et devient le plus gros succès du box-office mondial, détrônant ainsi Titanic, également réalisé par James Cameron[21].

Le succès d’Avatar au box-office permet à James Cameron d'envisager le développement des suites[22]. En , il est annoncé que trois suites étaient en préparation et qu'elles sortiraient respectivement en 2016, 2017 et 2018[23]. En 2016, le réalisateur annonce que les dates de sortie des films sont repoussées et qu'une quatrième suite est également en préparation[24]. Cependant, suite à des retards de production et à la concurrence des nouveaux films Star Wars, la sortie d’Avatar 2 est reportée au , Avatar 3 en 2023, Avatar 4 en 2025 et Avatar 5 en 2027[25].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le premier film Avatar a connu un très bon accueil de la part de la critique. Il est nommé à neuf reprises à la cérémonie des Oscars de 2010 et en reçoit trois : meilleurs effets visuels, meilleure photographie et meilleure direction artistique[26]. Le film devient le plus gros succès du box-office avec 2 787 965 087 $ récoltés pour un budget final de 237 millions $[27]. Le film est souvent comparé au premier Star Wars, notamment pour l'utilisation d'une nouvelle génération d'effets spéciaux[28]. Les sites internet américains Metacritic et Rotten Tomatoes lui donnent respectivement la note de 83/100 et 82 %, quand le site français Allociné lui donne la note de 4,3/5[29],[30],[31].

Malgré le succès du premier film, il semblerait que le public ne soit pas intéressé par les suites à venir[32],[33],[34]. Cela pourrait s'expliquer par le fait que la fin du premier film soit heureuse et parce qu'il s'agit d'un film fait pour être vu en 3D. Peu de personnes peuvent regarder des films en 3D chez eux, ce qui, selon The Guardian, aurait amené le public à « oublier » le film[32],[33].

Box-office[modifier | modifier le code]

Film Année Recettes au box-office Nombre d'entrées Budget
Alt=Image de la Terre Mondial Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la France France
Avatar 2009 2 787 965 087 $[35] 760 507 625 $[35] 14 677 888 entrées[36] 237 000 000 $[35]
Avatar 2 2021
Avatar 3 2023
Avatar 4 2025
Avatar 5 2027
Total 2 787 965 087 $ 760 507 625 $ 14 677 888 entrées 237 000 000 $

Distinctions[modifier | modifier le code]

Dans ces tableaux, sont uniquement répertoriées les récompenses obtenues par chaque film.

Films
Avatar
(2009)
Avatar 2
(2021)
Avatar 3
(2023)
Avatar 4
(2025)
Avatar 5
(2027)
BAFTA Meilleur décor
Meilleurs effets visuels
Critics' Choice Movie Awards Meilleure photographie
Meilleure direction artistique
Meilleurs effets visuels
Meilleur film d'action
Meilleur montage
Meilleur son
Golden Globes Meilleur film dramatique
Meilleur réalisateur
Oscars Meilleurs décors
Meilleure photographie
Meilleurs effets visuels
Saturn Awards Meilleur film de science-fiction
Meilleurs effets spéciaux
Meilleur acteur
(Sam Worthington)
Meilleure actrice
(Zoe Saldana)
Meilleure actrice dans un second rôle
(Sigourney Weaver)
Meilleur acteur dans un second rôle
(Stephen Lang)
Meilleure réalisation
Meilleur scénario
Meilleure musique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chaim Gartenberg, « James Cameron’s Avatar sequels have finally moved on from Papyrus », sur The Verge, (consulté le 22 avril 2019).
  2. a b c et d (en) Jeff Jensen, « James Cameron talks Avatar », sur Entertainment Weekly, (consulté le 5 mars 2019).
  3. a b et c (en) Joshua Davis, « James Cameron’s New 3-D Epic Could Change Film Forever », sur WIRED, (consulté le 5 mars 2019).
  4. a b c d et e (en) Ronald Grover, « King of the World (Again) », sur Bloomberg Businessweek, (consulté le 6 mars 2019).
  5. (en) « Harry talks to James Cameron, Cracks PROJECT 880, the BATTLE ANGEL trilogy & Cameron's live shoot on Mars!!! », sur Ain't It Cool News, (consulté le 6 mars 2019).
  6. (en) Degen Pener, « James Cameron on his first movies since Titanic », sur Entertainment Weekly, (consulté le 5 mars 2019).
  7. Mélody Enguix, « Na’vi, la langue d’Avatar », sur L'Express, (consulté le 6 mars 2019).
  8. (en) John Anderson, « 'Avatar': Alternate World, Alternate Technology », sur The New York Times, (consulté le 6 mars 2019).
  9. « L’image de synthèse au cinéma », sur SlideShare.net, (consulté le 24 avril 2019).
  10. (en) Bobbie Johnson, « The technological secrets of James Cameron's new film Avatar », sur The Guardian, (consulté le 6 mars 2019).
  11. a b c et d « Avatar : la révolution technologique de James Cameron ? », sur Première, (consulté le 24 avril 2019).
  12. (en) Sheigh Crabtree, « Cameron comes back with CG extravaganza », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 6 mars 2019).
  13. Assma Maad, « Avatar 2 repoussé à 2015 », sur Le Figaro, (consulté le 7 mars 2019).
  14. a b et c Guillemette Deroy, « Le retour événement de James Cameron avec "Avatar" », sur Cosmopolitan, (consulté le 8 mars 2019).
  15. (en) « James Cameron's Jungle Expedition For 'Avatar' Stars », sur Starpulse Entertainment News, (consulté le 8 mars 2019).
  16. « Avatar : le film de la semaine », sur Melty, (consulté le 24 avril 2019).
  17. « Avatar : Découvrez la genèse », sur Melty, (consulté le 24 avril 2019).
  18. (en) Jonathan Crocker, « James Cameron: Avatar », sur Jonathan Crocker Blog, (consulté le 8 mars 2019).
  19. (en) Gregg Kilday, « A chip off the ol' iceberg? 'Avatar' run-up recalls another Cameron-captained ship », sur Entertainment Weekly, (consulté le 8 mars 2019).
  20. Olivier Delcroix et Jean-Luc Wachthausen, « James Cameron : «Je suis un pionnier» », sur Le Figaro, (consulté le 8 mars 2019).
  21. (en) « All Time Worldwide Box Office Grosses », sur Box Office Mojo (consulté le 8 mars 2019).
  22. Assma Maad, « Avatar 2 repoussé à 2015 », sur Le Figaro, (consulté le 8 mars 2019).
  23. « "Avatar" : les 3 suites tournées à partir d'octobre 2014 », sur Allociné, (consulté le 8 mars 2019).
  24. Alain Grasset, « Avatar : James Cameron annonce quatre suites », sur Le Parisien, (consulté le 8 mars 2019).
  25. (en) Brent Lang et Rebecca Rubin, « Disney Announces New ‘Star Wars’ Films, Moves ‘Avatar’ Sequels », sur Variety, (consulté le 7 mai 2019).
  26. « Oscars 2010 : Démineurs grand vainqueur de cette 82ème cérémonie », sur Première, (consulté le 11 mars 2019).
  27. (en) « Avatar (2009) », sur Box Office Mojo (consulté le 11 mars 2019).
  28. (en) Roger Ebert, « Avatar Movie Review & Film Summary (2009) », sur RogerEbert.com, (consulté le 11 mars 2019).
  29. (en) « Critic reviews for Avatar », sur Metacritic (consulté le 11 mars 2019).
  30. (en) « Avatar (2009) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 19 février 2019)
  31. « Critiques Presse pour le film Avatar », sur Allociné (consulté le 11 mars 2019).
  32. a et b (en) Ben Child, « Avatar: why no one cares about a sequel to the world's most successful movie », sur The Guardian, (consulté le 11 mars 2019).
  33. a et b (en) David Haglund, « Avatar: Why People Don’t Care About Avatar », sur Slate, (consulté le 11 mars 2019).
  34. (en) Ed Power, « Avatar: how the biggest film of all time got left behind », sur The Daily Telegraph, (consulté le 11 mars 2019).
  35. a b et c (en) « Avatar (2009) », sur Box Office Mojo (consulté le 19 février 2019).
  36. « Avatar (2009) », sur JPBox-Office (consulté le 19 février 2019).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Elizabeth FitzPatrick et Jody Duncan, Avatar, le making of, L'Archipel, , 272 p. (ISBN 978-2-8098-0406-5)
  • Renée Bourassa et Louise Poissant, Avatars, personnages et acteurs virtuels, Presses de l'Université du Québec, , 333 p. (ISBN 978-2-7605-3778-1)
  • (en) Karen E. Dill-Shackleford, How Fantasy Becomes Reality: Information and Entertainment Media in Everyday Life, Revised and Expanded, OUP USA, , 280 p. (ISBN 978-0190239299)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



This page is based on a Wikipedia article written by contributors (read/edit).
Text is available under the CC BY-SA 4.0 license; additional terms may apply.
Images, videos and audio are available under their respective licenses.

Destek