Élections générales prince-édouardiennes de 2003

L'élection générale prince-édouardienne de 2003 se déroule le afin d'élire les 27 députés de l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard. Il s'agit de la 37e élection générale depuis l'adhésion de l'Île-du-Prince-Édouard à la confédération canadienne en tant que province en 1873. Le Parti progressiste-conservateur du premier ministre Pat Binns est réélu à un troisième mandat majoritaire consécutif, une première dans l'histoire de l'Île.

Contexte[modifier | modifier le code]

L'élection est déclenchée le par le premier ministre, qui jouit d'une grande popularité auprès des électeurs. Le scrutin a lieu le , malgré une panne d'électricité qui frappe les deux-tiers de la province et d'autres dégâts causés par l'ouragan Juan.

Le premier ministre, candidat dans la circonscription de Murray River-Gaspereaux, est réélu, de même que son conseil des ministres en entier.

Le Parti libéral parvient à dérober trois sièges aux conservateurs, augmentant leur nombre de sièges à quatre. Le nouveau chef du parti Robert Ghiz (fils de l'ancien premier ministre Joe Ghiz) est l'un de ces nouveaux députés : il parvient à défaire le maire de Charlottetown, George MacDonald, dans la circonscription de Charlottetown-Rochford Square.

Le Nouveau Parti démocratique ne remporte aucun siège ; le chef du parti, Gary Robichaud, est défait par le député progressiste-conservateur sortant dans Wilmot-Summerside.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parti Chef # de
candidats
Sièges Voix
2000 Élus % Diff. # % % Diff.
     Progressiste-conservateur Pat Binns 27 26 23 -11,5 % 43 712 54,02 %
     Libéral Robert Ghiz 27 1 4 +300 % 34 347 42,44 %
     NPD Gary Robichaud 24 - - - 2 460 3,04 %
Total 78 27 27 - 80 519 100 %

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]